samedi 27 octobre 2012

Femmes, respectez vous ou assumez !


Ce post est adressée aux femmes de tout continent, aux femmes de toute couleur, de toute confession. Qu'elles soient vierges ou non, qu'elles soient croyantes ou non, qu'elles soient mariées ou non. Bref aux femmes.
 Ce que nous avons aujourd'hui, c'est l'héritage de femmes fortes, courageuses, et entêtées qui ont su braver  les " qu'en dira t-on ", les lois et les avis défavorables pour que l'on puisse avoir LE DROIT de décider par soi même de voter, d'avorter  de divorcer  de travailler, de faire des études supérieures, de choisir son partenaire, d'orienter sa sexualité ou de devenir soeur. Féministe ?
Tout dépend du point de vue, je ne le suis pas assez si je prends le fait que je suis contre la disparition du " Mademoiselle " dans les formulaires ( Une fille de 8 ans ou de 14 ans va donc cocher la case Madame au même titre que sa mère, moi je suis contre) ou trop lorsque je traque dans le discours des gens la moindre faiblesse soit disant censée justifier les inégalités hommes femmes.
 On est dans une société où tout est sexe : pour vendre du fromage il faut se mettre à poil, pour vendre de la musique il faut se dénuder et l'exemple est perpétué par nos plus jeunes qui reproduisent ce qu'ils voient.
Pour les filles s'habillant de manière provocante, et pour les garçons en utilisant un vocabulaire de plus en plus grossier pour s'adresser à nous autres femelles. Les femmes sont devenues des objets et elles s'en amusent.

Pour une femme il est aisé d'obtenir ce qu'elle veut tant qu'elle est mignonne, qu'elle a les formes, le sex appeal ou l'ouverture de cuisse légère ou la bouche suffisamment demandeuse pour faire une petite suçotte vite fait. Une femme peut tout avoir tant qu'elle est jolie, parce que la fille que l'on trouve vraiment vilaine, elle même si elle se penche sur toi en serrant fort sa poitrine, je crois que ce n'est pas des palpitations d'excitation que tu auras au coeur mais plutôt des hauts coeurs
 Comment oublier un tel atout ? « Je suis belle, je veux le montrer » et voilà que je me cambre et voilà que je sors ma poitrine pour montrer ma beauté ma supériorité et ma capacité à tous vous niquer « Je vous nargue mais vous ne m'aurez pas » . Beaucoup d'entres nous se plaignent de la place que la femme a dans cette société mais LA FAUTE A QUI ? Aux femmes tout simplement ..

Aujourd'hui les filles tournant dans les pornos, les clips rédhibitoires avec des paroles très explicites, ce ne sont pas des travestis mais bien des femmes. Oui, celles à qui on passe une carte bleue dans l'entre deux fesses ici ( 6min34) ou celles qui sourient lorsque l'on demande non pas sa main mais son postérieur ici ( 3min15), celles à qui on jette de l'argent, à qui on claque la fesse ou autre.
Des femmes qui savent qu'à la fin elles toucheront un cachet pour leur prestation et qui sait un petit moment de plaisir avec l'auteur du clip, du film ou autre, peu importe.

 Ces femmes savent ce qu'elles veulent :  la notoriété, la gloire, l'argent et le statut d'icone, mais vous autre ? Oui, vous autres femmes, savez vous ce que vous voulez ? Je vois déjà venir, celles qui diront : " Si toi tu veux être un thon, c'est toute seule"  et je réponds à cela, cela n'a rien à voir.
 Au delà de ta beauté, au delà de ta manière de prendre soin de toi, qu'est ce qui émane de toi ? Qu'attends tu de la société ? Des hommes ? Quelle est ton attitude ?

 Aujourd'hui, on m'a répété combien de fois que les hommes étaient des salauds alors il fallait leur rendre leur monnaie de leur pièce, cependant aujourd'hui les femmes comme tout le monde mentent, omettent, trichent et étant de sexe féminin je pense le savoir suffisamment.
Les femmes sont prêtes à aller loin pour séduire ou garder un homme.
Je ne crois pas à l'hypocrisie qui stipule que c'est l'homme qui est la cause de tout cela, de nous même on fait le choix de se respecter ou s'assumer.

 Se respecter passe par des choix et des attitudes qui sont incontournables et qui nous sont propres, à l'inverse s'assumer sous entend que quelque soit les actes que l'on fait, nous n'avons pas besoin de nous justifier, de nous excuser ou de laisser quelqu'un discuter de nos faits et gestes, car cela ne regarde que nous, la ou les personnes concernées et personne d'autre.
 En tout cas, c'est toujours mieux que de dissimuler ou de nier et de l'apprendre par la suite.
Exemple ici On crie au loup et au final les hommes ne nous croient plus.
Comment croire des filles qui mettent la pilule sur tout : A commencer par leur age, leur situation, leur fréquentation, leur passé, leurs intentions .

 On voulait l'égalité ? Sur ce plan là, on l'a toujours eue. Ce message n'est pas une incitation à la débauche ou une rédemption, mais un petit cri du coeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Mes autres pages