samedi 21 septembre 2013

Sex And The City : 10/15 ans après.

Zero  7 - In The Waiting Line ♫♫

A l'époque où Sex And The City ( SATC ) passait sur M6, j'étais bien trop petite pour comprendre ce qui se tramait dans la tête de ces femmes. Et puis après plusieurs mois à entendre Janice me parler via des références, des anecdotes de ces quatre femmes, je me suis décidée il y a quelques semaines à regarder la série dans son intégralité pour mieux me faire mon idée et mieux comprendre. 

Miranda Opps, Samantha Jones, Charlotte York et Carrie Bradshaw.
4 femmes ayant dépassé la trentaine qui à travers l'oeil omniscient de l'une d'entre elles exposent épisode après épisode leurs comportements, leurs attentes, leurs choix ainsi que les conséquences de ces derniers face au monde qui les entourent particulièrement dans le domaine amoureux et du sexe, qui dans ce contexte est lié. 

Des femmes indépendantes, avec un certain style de vie, dans une certaine ville, à une certaine époque
qui choisissent d'expérimenter différents types de relations avec les hommes pour mieux comprendre ce qu'elles attendent d'eux, de leurs vies mais surtout d'elles-même ainsi et avec tout ceci faire face à leurs idéaux, aspirations et projets. 

Au fil des épisodes, j'ai effacé ce premier sentiment qui était le mien de les juger car je n'aurais pas fait de la sorte. En effet, c'est plus facile d'émettre des hypothèses, de refaire le monde lorsque les choses sont entrain de se dérouler devant nous. Émettre un jugement, plutôt qu'une solution.
J'ai pu constater dans quel état les histoires d'amour peuvent (nous?) mettre, les différents critères qui font d'un homme celui que l'on voudra à nos côtés.

J'ai beaucoup aimé les problématiques posées par Carrie au début de chaque épisode, ce sont des questions auxquelles des réponses permettent de se situer et de faire des choix en matière de gout amoureux mais aussi de capacité à supporter l'autre.

Il est dingue de voir à quel point comme la vie d'une femme est remplie de choix, des choix qu'elle se doit de justifier car ce n'est pas dans les mentalités ( lorsque Miranda prend son appartement toute seule) de ressentir cet amour inconditionnel envers cet homme qui ne nous correspond pas ( Carrie qui revient sans arrêt vers Big ), le fait de maintenir un engagement quand la relation se meurt malgré tous les efforts fournis ( Le mariage de Charlotte et Trey)  de devoir gérer affronter le regard social face à un comportement considéré comme inacceptable par cette dernière ( La multiplicité des partenaires de Samantha )

Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette série, c'est ce lien qui les unit.
Vous savez, je n'irai pas jusqu'à dire qu'il ne peut exister d'amitié entre femmes car trop hypocrites mais je trouve qu'il est dur de trouver des amies qui sont là pour nous que nos choix leur plaisent ou non, des amies qui nous soutiennent dans tout ce que nous entreprenons, dans les différents moments que l'on traverse et qu'il y ait cette relation franche, sincère et dénuée de jalousie. Alors 3... Et qui plus est, au sein d'un même groupe. Ces amies qui ne veulent pas que l'argent fasse partie de l'équation amicale, ne veulent pas non plus avoir cette attitude moralisatrice envers leurs amies qui ont déjà assez à faire avec leurs états d'âmes.
 Ça redonne espoir et ça fait prendre conscience que malgré la géniale entente que nous pouvons avoir avec les hommes, personne ne pourra comprendre une femme mieux ... qu'une autre femme. Rien ne vaut d'avoir une amie du même sexe, avec qui nous pouvons échanger et partager notre expérience, nos malheurs ainsi que nos bonheurs. Une amie avec qui nous partageons l'amour et le désamour des hommes et envers qui il n'y aura jamais d'ambiguïté de par ce fait là.

Lorsque j'ai achevé la série,  je me suis sentie un peu triste car, j'aimais regarder SATC, c'était à chaque épisode, une nouvelle histoire, une nouvelle épreuve avec une manière de nous divertir et de nous exposer les nouveautés du XXIème siècle différemment de ce que l'on peut voir aujourd'hui.

J'aime beaucoup cette démarche qui est celle de Carrie de partager ses pensées, de s'interroger, se remettre en question pour avancer. J'aime ces gens qui ont la force et la générosité de partager ce qu'ils pensent, avec cet esprit ouvert, la connaissance de leurs limites grâce à leurs expériences.
Carrie écrivait des chroniques qui paraissaient dans le New York Times, et moi j'écris des posts qui paraissent dans Ryel Cosmos.

Chacun son domaine mais le partage lui reste le même. Un vrai délice.



2 commentaires:

  1. J'aime bien ton article c'est vrai qu'il est rare de trouver ne serait ce qu'une amie qui ne nous juge pas face à nos choix. Je retiens ton paragraphe : "malgré la géniale entente que nous pouvons avoir avec les hommes, personne ne pourra comprendre une femme mieux ... qu'une autre femme. Rien ne vaut d'avoir une amie du même sexe, avec qui nous pouvons échanger et partager notre expérience, nos malheurs ainsi que nos bonheurs. Une amie avec qui nous partageons l'amour et le désamour des hommes et envers qui il n'y aura jamais d'ambiguïté de par ce fait là" :) Au final qu'est ce que la série t'a appris concrètement para rapport aux relations amoureuse ? J'aimerais avoir la motivation de regarder aussi toute la série. Chacune de nous peut se retrouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, un paragraphe dédicace. Je pensais à deux amies qui quoi qu'il arrive m'ont toujours soutenu jusqu'à maintenant, deux amitiés franches, qui me font du bien, qui m'apaisent, me réconfortent, deux alliées inestimables !

      A chaque histoire son apprentissage. Certains critères sont déterminants pour la suite mais sinon l'amour peu importe s'il est celui que l'on souhaitait ou non, les blessures qu'il nous inflige, quand il est là, il est là. Différents profils en amour, différentes attentes mais la franchise prime et se connaître également.. Ne pas en attendre trop, mais connaître le minimum exigé.

      Cela se fait petit à petit, tu sais. Pendant les vacances universitaires, j'ai regardé les épisodes par volonté, parfois 3/4 d'affilé d'autres 1 tous les 3 jours. On comprend mieux beaucoup de choses, on resitue les choses dans leurs contextes, c'était une bonne série, maintenant à ta guise Perle.
      Si tu décides que c'est oui, je t'enverrai le site. :)

      Supprimer

Votre présence

Mes autres pages