The Versatile Blogger Award.

by - 20:33:00

Le principe :
1 – Mettre le logo du Versatile blogger award et d’expliquer les règles
2 – Remercier la blogueuse ou le blogueur qui vous a sélectionné.
3 – Ecrire 7 choses sur soi.
4 – Nominer 15 autres blogueuses ou blogueurs.
5 – Prévenir ces blogueurs ou blogueuses.

Eh bien, quelle surprise, vraiment je ne m'y attendais pas. * Feins l'émotion *
Je l'ai déjà fait ici, mais cela semble passé inaperçu et puis si vous voulez réellement en savoir plus, bon bah je vais faire un effort ! 
Haha, plus sérieusement, c'est cool.
Ça montre qu'il y a de l'interaction entre nous Blogueurs, qu'il y a des lecteurs.
Je remercie Whatsmeans que je «connais» depuis 5 ans.
En effet, j'ai mis connaître entre parenthèses puisque depuis plusieurs années nous sommes plusieurs à nous découvrir au fil de posts plus ou moins intimes, d'échanges électroniques sans s'être jamais rencontrées (enfin pour ma part), j'ai nommé la Blogofamily. Cette impression de connaître quelqu'un dans sa manière d'utiliser les mots, nommer ses émotions, percevoir la profondeur via les articles sans jamais avoir côtoyé cette personne dans la vie courante, sans l'avoir aperçue en chaire et en os. Et ressentir ce lien d'affection, qui peut être perçu comme fictif par ceux qui ne le vivent pas.
Enfin, quoi qu'il en soit, merci à toi.

Je vais alors évoquer 7 choses à mon propos :

1. Quel que soit la saison, le temps, le climat, je me lave toujours à l'eau chaude.
2. J'adore les sandwichs, je pourrais en manger sans arrêt.
3. Le surnom Ryel m'a été donnée par ma grande soeur.
4. Je n'aime pas les surprises ( ça m'émeut au plus haut point )
5. Je tiens des blogs depuis l'âge de 10 ans.
6. J'adore l'odeur de la vanille et de la noix de coco sur mon corps.
7. Je ne sais pas me présenter, je préfère qu'on me pose des questions.


Perle ( Auteur du blog Whatsmeans que je surnomme ainsi ) a cité pas mal de personnes que j'aurais voulu citer du coup, je voudrais bien que Ola expose un peu plus sur sa personne sinon je vous nomme vous les Lecteurs, si vous voulez bien évoquer quelques petites choses à votre propos, ça serait bien.

Je pense que vous êtes prévenus ! :)

Dans le même genre..

8 commentaires

  1. J'eusse préféré qu'Ola se manifestât en premier mais bon, puisque je suis arrivé ici, je commente... ;)

    On reproche régulièrement aux blogueurs et autres actifs de la "web relation ship" de vivre dans un monde virtuel (comme si nous n'avions pas de vie en dehors du net !), de discuter, sympathiser, aimer...des personnes que l'on ne connait pas "en vrai".

    Et alors ?
    Ce n'est pas parce que l'on n'a pas rencontré "en live" une personne que l'on ne peut la connaitre; je dirais même plus: il y a tant de personnes que l'on fréquente au quotidien que l'on ne connait pas du tout (on croit les connaitre mais non !).

    Et alors ?
    Les échanges que l'on peut avoir sur la toile ne sont ni plus, ni moins authentiques que dans la "vraie" vie; je dirais même que c'est plus authentique: on ose tout alors qu'il est plus difficile de le faire en face à face ! Du coup, on a le meilleur comme le pire ! Sous couvert d'anonymat -un leurre- on sait mieux (oui, en cherchant, on trouve)à qui l'on a à faire ! Alors que nous côtoyons au travail, à la Fac...tous les jours des hypocrites dont on ne soupçonne même pas le racisme par exemple.

    Bref, je suis comme toi: je kiffe la "blogofamily" !
    Je vais même prévu d'en faire un article prochainement.

    Concernant les 7 choses, il (m'a) suffit de te lire avec assiduité ici et ailleurs pour les connaitre... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha pour l'eau chaude, les sandwichs et vanille coco, je me demande bien comment tu aurais pu savoir sans que je le dise..Après toi, tu triches, on discute beaucoup, donc du coup, je dis beaucoup de choses implicitement tout comme explicitement !
      Sinon, oui il suffit de lire ce que la personne écrit, ce à quoi elle s'intéresse, ce qui l'émeut, ce qui la touche pour en savoir davantage sur elle. D'où la nécessité de faire attention à ce que l'on publie en terme de textes ou de photos.

      D'accord avec toi sur la partie du commentaire mais en même temps, il y a cette sensation de près des yeux, près du coeur tu sais, comme quoi on ne peut établir une réelle connexion sans connaître, sans palper etc.
      Un sentiment assez paradoxal !

      Supprimer
    2. Ola lit assidûment ce blog à ma plus grande surprise.
      Il m'a été d'une grande aide notamment pour l'article " Rupture " : lorsqu'il se sentira prêt à commenter, nous lui répondrons avec joie. :)

      Supprimer
    3. En effet, implicitement, j'ai beaucoup appris sur toi. N'oublie pas que dans mon travail, l'implicite se retrouve souvent dans le non-verbal et est source d'infos pertinentes... Bon, je n'ai pas écrit que je vois en toi telle une patiente... Je fais juste un parallèle entre "l'implicite" et le "non-verbal".

      Ecrire un article me prend énormément de temps car je relis sans cesse, corrige, modifie...mais lire autrui est un exercice tout aussi prenant quant à la rédaction d'un commentaire. Le pathos me définirait en terme "d'obsesse" ( un mot propre à notre jargon entre collègue); moi, je dis juste "perfectionniste" !

      Et je ne suis pas le seul blogueur ainsi... j'dis ça... ;)

      "près des yeux, près du coeur " c'est volontaire ? Car l'expression, c'est "loin des yeux, près du coeur".

      "palper" ? Au propre ou au figuré ?

      Il est où Ola ? Ohé, Ola ! Viens donc ici, des mots t'attendent... ;)

      Supprimer
    4. Oui, c'est volontaire. Enfin ! Expliquant que certains ne croient pas à ces relations à distance tout type confondu.

      Palper, non pas au sens de tripoter mais quelque chose que l'on peut sentir, toucher, approcher, roooh !

      Je ne vois pas de qui tu parles quand tu parles de perfectionnisme...





      Supprimer
  2. J'adore ton introduction ! ça fait longtemps que j'avais reçu le versatile blogger award mais j'étais sceptique à le faire, en plus de l'interaction il permet aussi de découvrir des blogs qu'on ne connait pas. Exemple je n'avais pas fait attention qu'Ola avait un blog. C'est sympa de le découvrir.

    "Ce lien d'affection, qui peut être perçu comme fictif par ceux qui ne le vivent pas." je le ressens à travers l'échange de commentaire qu'il y a dans cet article entre toi et Chris et ça fait plaisir :)

    Tu as tout dit Chris "il y a tant de personnes que l'on fréquente au quotidien que l'on ne connait pas du tout (on croit les connaitre mais non !)"

    Je repense à ce moment où j'ai parlé de la blogofamily en entretien, je crois que c'est la première fois que je l'évoquais à une personne extérieur et j'en parlais ça avec un large sourire. C'est vraiment "La famille" elle s'agrandit avec le temps

    Hâte de lire ton article Chris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pffff il n'a pas joué le jeu C.
      Pas du tout même !

      C'est chou ce que tu dis concernant la Blogofamily, c'est vrai qu'on a été informé de beaucoup de choses grâce à ces relations, des choses qui nous préoccupaient plus ou moins, se voir tisser des liens avec un groupe de gens venant de milieux différents, avec des ambitions différentes, des situations, des histoires différentes.

      Supprimer
    2. Merci whatsmeans de me citer 3 fois dans ton commentaire ! ;) Mais tu seras déçu car je n'ai "pas joué le jeu" dixit Ryel ! Je persiste à penser que j'ai juste jouer à une variante de ce "jeu"...mais pas la vôtre ! ;)

      Supprimer

Votre présence