Victime d'un « Naked Man »

by - 22:30:00

LOLILOL.
Alors rien qu'en y pensant, j'en ris mais à l'époque, je n'avais pas ri du tout.
Je venais d'avoir 18 ans et un homme de 30 ans, rencontré près de mon lycée m'avait fait des déclarations toutes plus hallucinantes, les unes que les autres.
Je me disais, « Oh lala, quel homme ! »
Très naïve, toujours pas eu de premier vrai petit copain alors pour moi, c'était l'idéal.
Je pensais que cet homme serait celui qui attendrait le temps qu'il faudra pour me laisser être prête afin d'entamer ma vie sexuelle, blablabla...
Après 4 jours de drague, il m'a annoncé qu'il partait en tournage - j'avais vérifié sur Google et il était bien comédien - durant deux mois et du coup, il voulait me voir avant de partir.
Il m'a dit de venir car il voulait que l'on puisse se faire un cinéma ou un restau avant de partir.
 Mais une fois arrivée à la gare, il m'a dit qu'il avait oublié son porte-feuille et qu'il ne pouvait laisser une dame comme moi payer pour nous deux alors qu'il habitait à côté, je n'avais qu'à venir.
 Hésitante, j'ai dit que je ne préférai pas. Il m'a dit qu'il ne me ferait pas de mal alors... Je textota Ghetto Girl et lui dit que j'étais à tel endroit, avec telle personne puis je le suivis.
Une fois rentrée dans l'immeuble, hésitante, ne sachant pas à quoi m'attendre... je me souviens avoir laissé une lettre d'adieu au cas où il m'arrivait quelque chose.
Il était accueillant, et s'excusa pour le désordre. Il me proposa de poser mon manteau sur le porte-manteau et le temps de me retourner, il était nu. Le jogging sur les genoux, le pénis en érection, les yeux brillants prêt à me sauter dessus.


Je fus très très trèèèèèèèèès surprise. Pour ne pas dire choquée. La première fois que je voyais un pénis " adulte " pour de vrai et levé pour moi. La première fois que je pouvais voir visuellement l'effet que je pouvais faire à un homme.
S'en est suivi une bonne vingtaine de minutes à lui faire comprendre que je ne céderai pas à travers des rejets. Cet homme a été mon premier baiser, vous vous imaginez les baisers brutaux et affamés ?

J'en ris maintenant mais sur le moment ce fut réellement une lutte acharnée pour ne pas avoir mes premiers rapports dans ces conditions.
A chaque fois que j'entends l'expression « Naked Man » je me dis, oui je l'ai vécu.
Non, il ne m'a pas violé mais il aurait pu. Il ne m'a pas rappelé non plus. Tant mieux pour moi.

Mon point de vue sur le Naked Man ? Faites ça à votre partenaire régulier, à un plan cul, une ex qui vous désire encore... Mais pas à une fille que vous voulez pécho, que vous ne connaissez que depuis quelques heures. Véritable manque de respect !

Cet article écrit sur le ton de la rigolade, avec pour référence un des épisodes de How I Met Your Mother peut être intéressant : http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/the-naked-man
Je fais partie du tiers qui a refusé à un Naked Man.

Dans le même genre..

10 commentaires

  1. Je suis choquée ! En fait je me mets à ta place dans son appart, lui tout nu ET en erection. Tu n'as pas eu envie de fuir ?! Tu n'as pas eu l'air d'être en flippe total. Je suppose qu'il te plaisait et ne faisait pas trop vieux pervers. L'époque où on prévenait les amis en cas de danger lol Je ne savais pas que le "naked man" était une tehcnique de drague lol et je viens de lire que ça fonctionne 2 fois sur 3 quand même. ça m'étonne. Comme tu dis avec une relation déjà existante sûrement mais pour une première rencontre c'est "dead" 3 fois sur 3 je pense. lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu envie de m'enfuir 8 fois. J'ai entendu tous les propos sur le viol que j'avais entendu jusqu'à présent et puis je me suis dit, il y a une chance que si je commence à me mettre en colère, il va réellement me faire (du) mal alors 20 minutes à se faire mordre, à se faire baver dessus, se faire embrasser violemment, plaquer contre le mur mais j'ai maintenu mon NON.
      Dans cette situation, ce n'est pas drôle.

      Après avoir vu le Naked Man SOFT des gens, je me dit ça peut être marrant, c'est un peu culotté mais bon, voilà soit tu dis OUI soit tu dis NON. Après, ce sont tes histoires de fesses, pas les miennes.
      Maintenant j'en ris, mais je riais carrément pas à ce moment là.

      Je le fais toujours, prévenir en cas de.. On ne sait jamais !!

      Supprimer
  2. "20 minutes à se faire mordre, à se faire baver dessus, se faire embrasser violemment, plaquer contre le mur" je prends ça comme une agression même si ce n'est pas partie jusqu'à l'attouchement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est une. Disons qu'au moment où il a réalisé que je ne changerai pas mon discours, il a stoppé. 20 minutes pour comprendre.

      Maintenant, je suis nettement plus prudente même si cela frise la paranoïa.
      Je n'aime pas me retrouver dans ce genre de situation embarassante dans laquelle ton interlocuteur se méprend sur tes intentions à la suite de quelque chose même si là, le mec me dit ' J'ai oublié mon porte-feuille ' et se fout à poil ..
      Cela ne devait pas être la première fois.

      Je ris jaune quand je dis rire. Sincèrement, j'ai trouvé ça hyper irrespectueux de sa part, j'ai été scandalisée. Et s'il m'était arrivé un truc, on m'aurait dit qu'est ce que tu foutais là bas...blablabla.

      Les expériences.

      Supprimer
  3. Oh mon Dieu *Janice Voice dans friends*
    J'aurais pouffé de rire de gêne, j'aurais essayé de fuir. Ton sang-froid a été admirable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahaha la voix de Janice !!! J'ai ri !

      Je me suis dit si je fuis et que cette fois-ci, il ne blague pas, il me violera donc bon.. Pour une non patiente, j'avoue que j'ai vraiment fait de mon mieux !

      Supprimer
  4. "Une fois rentrée dans l'immeuble, hésitante, ne sachant pas à quoi m'attendre... je me souviens avoir laissé une lettre d'adieu au cas où il m'arrivait quelque chose"

    WESH

    RépondreSupprimer

Votre présence