Café Lecteur

by - 22:22:00



Lorsque je suis arrivée à l'université, en 2012, je revenais du Congo après un mois m'ayant permis de pouvoir situer une réalité dans ma quête de mon identité qui, pour ma part, est passée par la nécessité de découvrir mes origines, j'ai découvert le local de la Confédération Étudiante.
J'avais rapidement ce local car on y vendait des sandwichs peu chers et particulièrement délicieux.
Rapidement devenue une habituée, j'ai commencé à parler avec celui qui assurait la vente de ces sandwichs.
Drissa, cet homme qui une fois que tu t'es présenté(e), n'oubliera jamais de décliner ton identité avant de te demander si tu vas bien, que la santé et les bonnes choses sont au rendez-vous. Quelqu'un de généreux qui s'est toujours montré plein de bonté et de générosité à mon égard mais également envers les autres.. Les bons coeurs. m'a introduit auprès d'autres étudiants en devinant rapidement que l'Afrique était au cœur de mes préoccupations. 
C'est ainsi que j'ai discuté longuement avec les créateurs du Café Lecteur, Sérigne & Sada, de mon rapport à mes origines, à l'Afrique, à la religion. 
Pour la première fois, j'ai rencontré des jeunes hommes fiers d'être africains, fiers de leurs parcours avec leurs vécus et leurs avancées qui avaient des idéaux pour cette Afrique, qui nourrissaient des projets concrets pour le continent et faisaient des études afin d'occuper un poste à long terme dans le pays qui les avaient vu naître ou grandir. 

Je me suis sentie tellement comprise dans mes interrogations pour lesquelles aucun de mes proches ne faisaient l'effort de compréhension. 
Par la suite, j'ai été invitée à une des séances du club de lecture qui avait lieu quelques semaines après : une introduction, un exposé portant sur une oeuvre, une ouverture, un débat avec des fous rires, des désaccords, des boutades, des propositions d'initiatives.
J'ai vu autour de cette table, des intellectuels de tous les niveaux, venant d'ici et là, reprendre les idées d'auteurs africains pour proposer des solutions qui prendraient en compte le contexte actuel 
J'ai aimé, en sortant de cette séance, je me suis sentie légère.

La Confédération Etudiante est devenue La Fabrique : l'engagement syndical ne m'intéresse pas. Cependant ce local est devenu bien plus qu'un lieu familier, il est un point de repère dans cette université. Et lorsqu'il s'agit de préserver son existence, j'y mets du mien.
 J'y ai fait de très belles rencontres, j'ai passé d'excellents moments, j'y ai tenu des débats fort intéressant. 
Le Café, lui, est dépendant d'une association nommée Trait d'Union. 
J'essayais de ne pas louper une seule séance, mais durant un lapse de temps, j'ai pris mes distances, je passais moins tout en continuant de suggérer, de participer, de converser.
Il n'empêche qu'au cours de ces séances, j'ai beaucoup appris, j'ai beaucoup échangé, j'ai perfectionné mes prestations orales, j'ai compris que la connaissance n'était pas une destination mais un processus infini. J'ai pris confiance que l'intelligence n'est absolument pas un défaut : bien au contraire, c'est prenant, captivant et intense ! C'est formidable d'écouter des gens agencer des arguments, des connaissances de façon logique ! Passionnant ! J'adore !

L'année 2013 est passée puis l'année 2014 et à ma grande surprise, j'ai été nommée co-directrice du Café Lecteur il y a quelques semaines mais aujourd'hui de façon officielle.
 Je suis la première " fille " à occuper cette fonction et je ne vous cache pas que j'en suis honorée. 
Cette nomination, due à l'emploi du temps chargé des fondateurs mais également à l'envie de donner un souffle nouveau au club de lecture me remplit de joie. 
Tellement d'idées, tellement de thématiques, de soif de vouloir perfectionner ce qui a déjà été mis en place par mes prédécesseurs tout en mettant la Ryel Touch.

J'ai remarqué que cette nomination m'a donnée envie de me surpasser, de briller, de m'organiser pour les autres pans de ma vie. 
Les bonnes nouvelles arrivent par grappes, je trouve. 

Si vous avez des idées d'auteurs, de lectures, de thématiques, de supports ou que vous voulez participer à la prochaine séance par exemple, en tant qu'auteur(e) ou qu'invité(e), n'hésitez pas à me le faire savoir.
Toutes les suggestions sont bonnes à lire !

En attendant, Ryel est co-directrice du Café Lecteur ! Ryel est co-directrice du Café Lecteur ! 


Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence