mardi 4 novembre 2014

Overdose des réseaux sociaux

Pas plus tard que tout à l'heure, j'ai décidé de prendre un peu de distance avec Facebook & Twitter dont je vous parlais dans les articles précédents.

Entre des incompréhensions, des agacements, des mauvaises surprises, j'ai tout bonnement décidé de désactiver toute notification sur les réseaux et de me déconnecter sur Ry-tosh mais plus radicalement de supprimer les applications sur Rykia.

Ma première pensée en arrivant sur les réseaux il y a quelques années, n'était pas devenir dépendante de la moindre notification.
Ce n'était pas non plus de me prendre la tête sur un désabonnement injustifié ou d'être agacée parce que je ne parvenais plus à discuter de façon compréhensive avec un interlocuteur jusque là apprécié, d'être prisonnière des commentaires d'un tag sur lequel je ne figure même pas mais sur lequel je reste taguée par courtoisie et encore moins de consacrer mes pauses à tweeter des pensées que j'aurais écrites auparavant dans mon petit carnet.

Ces dernières semaines, je me suis rendue compte que ces réseaux sur lesquels j'ai toujours été très active m'ont juste fatiguée.
Ils m'ont apporté plus d'externalités négatives que positives et dans ces cas-là, je ne reste jamais très longtemps près de ce qui ne me rend pas heureuse sinon je commence à devenir rapidement bornée et désagréable.

Je pense que ce temps mort bien mérité me permettra de pouvoir me consacrer à autre chose, un peu plus de lecture dans les transports, un peu plus d'apprentissage et moins de ... je ne sais quoi mais également me recentrer sur moi.
J'ai un ras le bol d'essayer de me faire comprendre ou d'être compréhensive en excusant tout, en relançant, en étant tolérante même lorsque mon envie est d'envoyer chier les gens.
Assez d'avoir à relancer, quémander et j'en passe...

Je pense avoir été suffisamment indulgente et ouverte avec les correspondant(e)s ou les connaissances, laissez l'opportunité de discuter, d'échanger mais j'ai envie de consacrer mes efforts à autre chose que des choses qui me fatiguent et qui ne m'apportent plus grand chose de positif.
On verra bien plus tard comment les choses évolueront.

Mon Canard m'a fait découvrir cette vidéo hier que j'ai particulièrement apprécié et que je partage avec vous.
Cet homme, à mon sens, est dans le vrai.



Internet, les réseaux sociaux, c'est formidable, en soi.
 Mais c'est rapidement une vitrine de " Qui fait quoi ?Où ? Avec qui  ? Habillé comment ? Avec quels moyens ?" et même étant contre, je dois avouer que j'y participe tout autant même en faisant moins qu'untel.

Je réfléchis à une autre orientation de mon activité sur Internet : supprimer certaines plateformes en maintenir d'autres, uniformiser le tout avec mon identité civile, poster moins de clichés personnels.

La bonne nouvelle est que moins de réseaux sociaux ne concerne absolument pas Ryel Cosmos.
Ecrire est une cure d'âme depuis une décennie maintenant.
Cette sensation de partager, de se relire et de se sentir libre d'inscrire quelque part.

Maintenant, si je veux réellement être cohérente, je devrais supprimer tout le compte Google + ainsi que Tumblr pour aspirer à une réelle vie privée et continuer sur Wordpress... A voir !
Je vous tiens au jus.

Prenez soin de vous, les lecteurs.


























Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Archives du blog

Mes autres pages