dimanche 15 février 2015

Cet égoïsme dont j'ai besoin.

J'ai plusieurs articles dans les brouillons qui sont importants pour comprendre mon état mental actuel, les intitulés sont les suivants : « Et si j'étais Charlie finalement ou les raisons pour lesquelles je devrais l'être », « Vis ma vie d'étudiante précaire. », « Besoin de me sortir de cette bulle étouffante qu'on appelle Famille. », « Le genre de femme que je ne veux pas être », « Pourquoi je ne crois plus au concept d'Amour que l'on me sert ni au concept du couple que l'on tente de m'imposer », « Dire la vérité n'est pas populaire », « Devrais-je tout plaquer pour devenir mannequin Topless ? » ...

Dit-on lorsqu'une idée n'est pas une lubie et qu'elle traverse l'épreuve du temps, elle peut être considérée comme solide. Cela fait plusieurs années que je voulais partir du cocon familial, pour ce qui s'y passait mais également pour ce que je voulais découvrir au-delà. Si j'ai pu comprendre que cette idée aurait été une terrible idée dans le passé, je pense qu'aujourd'hui, cette idée devient nécessaire pour me réaliser.

J'ai grandi dans une famille où le cadre familial est la base, où les membres de la famille doivent se soutenir sans aucune interruption ni pause, dans un environnement dans lequel il n'existe pas de répit. Très difficile pour les membres de cette famille d'exister autrement que par l'étiquette de l'enfant, la soeur, la tante. 
Les années passent et je ressens l'écart de pensée entre les membres de la famille et moi-même. Cet amour, qui en est un, je ne le vois plus que comme un coussin dans lequel ma tête est plongée et duquel je ne parviens à échapper que pour prendre quelques bouffées d'air pour me permettre de respirer de façon saccadée.

Toute ma vie, on m'a appris à donner de ma personne, à donner ce que j'avais, ce que je pouvais lorsque j'en avais l'occasion pour satisfaire le tout. Mais je ressens ce besoin d'apprendre à être égoïste, à agir pour moi et UNIQUEMENT dans mon intérêt et pas celui d'un ensemble, d'une entité. 
Je ressens ce BESOIN de faire les choses parce que je le veux, d'être dans un nouvel environnement dans lequel j'aurais CHOISI d'être pour faire des choses que j'aurais choisi de faire, à suivre un programme que j'aurais moi-même ÉTABLI. 

Je ne pense pas demander grand chose, je pense que je le mérite amplement.. Mais comme vous le savez, tout ce que l'on souhaite ne se présente pas toujours si facilement....

Signé Ryel

2 commentaires:

  1. Be selfish Ryel. Parfois ça fait du bien de ne penser qu'à soi. A un moment, il faut savoir sortir des règles pour construire ses propres règles, celle que tu appliqueras sûrement avec ta futur famille.

    Concernant tes brouillons, il y a des sujets marrants dans le sens où j'aimerais savoir ce que tu diras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quelque chose que tu m'as déja dit par le passé, en plus.
      J'ai beaucoup aimé ton commentaire :)

      Lol
      J'ai fait table rase de tous les brouillons !

      Supprimer

Votre présence

Mes autres pages