jeudi 19 mars 2015

Ces chansons qui nous font remonter ces vives émotions

Avant de commencer, je tiens à dire que je ne suis pas la plus grande fan de Matt Houston et de Mokobé, pourtant sachez que toutes les chansons de lui que j'ai pu écouter depuis 2012 sont rentrées dans ma tête : Tu y Yo, Décroche mais surtout Happy Birthday ( toutes sauf POSITIF, Wooooow !! Quand même #teamnaijaonelove ) 

Au Congo, mon frère Yaya Joel n'a cessé de me faire écouter cette chanson. Il me disait qu'elle finirait par rentrer et il n'a pas eu tort. Cette chanson était celle que nous avons mise pour TOUS les anniversaires. Et en rentrant, à chaque anniversaire, je n'ai cessé de la mettre en pensant fort à lui. Bientôt 3 ans que j'ai quitté le Congo, et les souvenirs sont toujours aussi vifs, les choses sont toujours aussi foncées dans mon esprit, toujours aussi actives.

Je ne saurais vous dire à quel point 2012 a été l'année durant laquelle j'ai eu le sentiment d'accomplir le plus de choses de toute mon existence : j'ai décroché mon bac, j'ai travaillé et gagné mon argent seule, j'ai économisé pour m'offrir ce voyage aux sources dans lequel j'étais seule, j'ai su affronter SEULE sur une terre inconnue les affronts et les honneurs qui m'ont été fait, j'ai été acceptée dès mon premier voeu dans l'université de mon choix avec l'orientation souhaitée.
Cette année-là, j'ai eu le sentiment d'être née pour gagner.

Cette chanson me donne les larmes aux yeux car à travers elle mais surtout à travers ce qu'elle représente, j'ai le sentiment que je peux tout bouleverser sur mon passage, que je peux me libérer de mes chaînes et que par la force de la volonté, je peux accomplir TOUT absolument TOUT.
J'en ai bien besoin car si vous saviez comme je n'ai pas l'impression d'avancer. Avancer tout en ressentant une stagnation ? Rien de pire, sincèrement. ( Enfin si, mais c'est une expression !) 

Alors oui, ce n'est pas la meilleure chanson qui soit, mais en soi, pour moi.. Cette chanson est un leitmotiv, un moteur, un encouragement sans nom.

Excellente écoute à vous, chers lecteurs.





Avec beaucoup d'amour et d'émotions,
Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Archives du blog

Mes autres pages