Les menstruations et leurs désagréments.

by - 02:54:00


Singuila feat. Youssoupha - Rossignol ♫♫


Hello les lecteurs,
Comment allez-vous ?

Ce soir, je tiens à écrire sur les désagréments que peuvent avoir les menstruations/règles/raniania/Monique (Oui, avec Kit Kat, on dit que Monique nous rend visite !) suite à une anecdote fâcheuse qui est arrivée, pas plus tard qu'hier.

Les règles sont l'exemple même du zèle qui est fait tout autour des différentes étapes biologiques qu'une femme est censée vivre dans sa vie. On me parlait des règles comme une étape essentielle dans la vie d'une jeune femme ( ce qui est vrai, la puberté ne commence qu'après avoir eu ses règles).

On nous expliquait ce qu'étaient les règles en Science et Vie de la Terre (SVT) sans même comprendre que cela faisait partie du fonctionnement de notre corps. J'étais juste étonnée qu'un homme sache ce que moi je ne savais pas.

Alors, c'est avec joie que j'ai accueilli celles-ci : j'ai hurlé, sautillé de joie tandis que ma mère m'a ordonné de cesser de crier en me disant que je n'avais pas gagné au Loto et m'a donné de quoi protéger mes sous-vêtements ainsi que mes vêtements. Mon frère a versé une larme en déclarant que définitivement, il avait perdu tout espoir que je sois son petit frère.

Hier, j'ai pensé à ces faits suivants :

1. Se retrouver à se balader avec une tâche VISIBLE sur le pantalon sans que personne ne puisse nous le dire.
2. Avoir à quémander des serviettes hygiéniques ou des tampons à une autre (jeune) femme pour stopper le massacre de nos sous-vêtements.
3. Devoir justifier l'impossibilité de faire quelque chose à cause de ses règles/menstruations/raniania.
4. Adapter la vilaine panoplie de culottes pendant cette période.
5. S'éclipser discrètement pour pouvoir se changer convenablement.
6. Voir son corps réagir face aux menstruations : acné, douleurs, diarrhée, poitrine lourde et douloureuse, écoulements abondants.
7. Se réveiller en pleine nuit car on sent que les protections sont pleines.
8. Se réveiller et voir son drap voire son matelas pleins de sang.
9. L'odeur du sang sur ses doigts.

Cette femme, Rupi Kaur, a pris une photo d'elle montrant des traces de sang suite à la venue de ses règles. La photo a été censurée deux fois par Instagram avant d'être acceptée par les modérateurs du site. Au départ, j'étais totalement interloquée : « Comment peut-on poster ce genre de choses ? ». Puis j'ai parcouru sa page Instagram avec ses photos et les textes qui les accompagnaient.. J'ai pu comprendre même si je ne «daccorise» pas totalement. Voyez comme l'image correspond PARFAITEMENT au post !
Source ? Page Instagram de Rupi Kaur
Bien que cela ne soit pas les périodes les plus confortables de mon existence pour des raisons pratiques, techniques et sanitaires, je l'ai accepté.
Je suis passée d'impatiente d'avoir mes règles (Étape 1) à fille qui le vit très bien (Étape 2) puis fille qui aurait voulu être un garçon rien que durant ces 5 à 7 jours (Étape 3) avant de me dire que je suis de sexe féminin, que les règles font partie intégrante de ma condition biologique de femme née comme telle et que je peux m'estimer heureuse de ne pas être ménoposée à 21 ans. Je suis née sans règles, je mourrais sans elles donc bon.. Je prends mon mal en patience, je ne suis plus frustrée. (Étape 5)

Je suis toujours plus ou moins surprise de la manière dont certaines femmes mais également beaucoup d'hommes parlent des menstruations : entre dédain, mépris, écoeurement ou méconnaissance, je trouve qu'il y a cette tendance fâcheuse à dénigrer ce qui est. 

Toutes les femmes ne manquent pas d'hygiène durant leurs règles, toutes les femmes ne souffrent pas le martyr durant leurs règles, tous les hommes ne sont pas écoeurés par les règles des femmes qui les entourent. Et l'inverse est vrai également. 

Les règles de chaque femme sont uniques en leur genre et cela varie selon plusieurs facteurs : le nombre de jours, le flux du sang, les effets des contraceptifs sur leur flux, la douleur ressentie durant les menstruations etc.. Je ne suis pas spécialiste des règles hein !

En espérant ne pas avoir ensanglanté votre nuit et/ou journée ! 
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence