mardi 21 juillet 2015

Orange Is The New Black, Saison 3.

Hello les lecteurs,

Il y a quelques jours, j'ai entamé et fini les saisons 2 & 3 de Orange Is The New Black (OITNB).
Lorsque j'ai su que Netflix était présent dans le foyer de la famille anglaise chez laquelle j'ai résidé de juin 2014 à juillet 2015, je me suis ruée sur l'épisode 1 mais je ne sais pas.. Moins emballée, entourée, inattentive, je n'ai pas savouré l'épisode et je me suis désintéressée jusque/jusqu'à/jusqu'il y a une semaine.

En effet, mon Canard me disant que la série était lourde, je me suis mise à revisionner l'épisode 1 puis a dévoré les autres et j'ai passé les 4 derniers jours tel un vampire..  À dormir le jour et rester éveillée la nuit.

Ce que j'aime réellement dans cette série, c'est qu'au-delà du décor planté (dans une prison de femme) avec un personnage principal (Chapman) il y a de réelles choses qui se passent dans cette prison, réelles ou fictives, on ne s'ennuie pas.

Par ailleurs, j'ai pu voir que chacun avait son histoire, son vécu, ses épreuves et que les choix pris à ce moment-là ont été déterminants dans l'incarcération de ces femmes qui ont des origines, des modes de vie, des trajectoires socioprofessionnelles très divergentes et qui se retrouvent dans ce même endroit avec des places, des influences qui diffèrent également. Connaître les éléments du passé permet de comprendre et non pas d'excuser.


Les interactions humaines sont ce qu'elles sont et offrent tellement de possibilités qu'elles aillent dans le sens de nos souhaits ou non d'ailleurs. Je crois que c'est l'histoire des hommes que d'établir des règles, des partenariats, des principes et de les voir se fructifier, périr, se transformer peu importe ce qui avait été convenu au départ.

J'ai cette sensation que quoi qu'il nous arrive aussi monstrueux soit-il, c'est à nous de trouver ce moyen de survivre, de rebondir, de tourner la page à notre façon.

Durant le visionnage, quand l'envie m'en prenait, je notais certaines phrases - donc en stoppant l'épisode - qui m'ont parlé et qui vous parleront surement malgré la sortie de contexte :


 « Ça ne sert à rien d'avaler du poison et d'attendre que ton ennemi meure » Red 
« Les bons gars : ceux qui gardent l’œil ouvert et le nez loin de la merde. » Caputo 
 « Timide au lit mais aventureux dans la vie. » Red
« Difficile de s’émouvoir pour quelque chose que j’ignorais mais oui je suppose que c’est une bonne nouvelle. » Sœur .. 
« De nombreuses cultures favorisent la dignité d’une personne plutôt que la vérité. » Chapman 
« L’illusion peut être réconfortante. » Vause 
« Un mot comme toujours est absolu et l’employer permet de renforcer ce qu’on veut croire. Quand il est dit avec émotion, un absolu peut être très dangereux. » Healy 
« Cesse de façonner le monde réel avec ce qui se trouve dans ta tête. » Red 
« D’après mon expérience, pour avoir ce que tu veux, tout en passant pour quelqu'un de noble, tu fais des coups bas. » Red 
« Le monde est meilleur en noir et blanc & rouge. » Red 
« On pense tous être quelqu'un de bien. » Vause 
« Croyez ce que vous voulez si ça vous aide. Mais je ne vais pas gâcher mon précieux temps à entretenir l’illusion que vous faites la différence. » Vause 
« Tu es du genre à vouloir que le monde soit parfait mais tu ne lèveras pas le petit doigt pour que cela arrive. » Red 
« Il n’est pas l’homme que tu attendais car l’homme que tu attendais n’existe pas. » Red
« Fuck happiness, I’m rich » Luschnek 
« Pour faire pencher la balance de mon côté, je dois accepter de me faire enfiler ? » Nichols 
« Quand on est trop virulent sur un sujet, ça finit toujours mal » Boo 
« Blanc et noir c’est bon pour les zèbres et Michael Jackson ! » Boo 
« Personne n’a le privilège d’être tout le temps soi-même. Personne. » Boo's father
« La plupart du temps, les gens croient ce qu’on leur dit. » 
« Je ne t’ai pas invitée à t’immiscer dans ma vie privée. » Red
« Tu as une vie qui grandit en toi, c’est normal que tu dises des choses qui ne tiennent pas debout mais un vrai homme sait qu’il doit faire avec, pendant 9 mois. » Cesar 
« C’est de sa faute s’il est parti, pas de la tienne. » Cesar
« Parfois l’amour n’est pas aussi fort que la faiblesse. » Cesar
 « Les gens émotifs ne sont pas productifs. » Soso 
« Quand on est pas jolie, il faut compenser avec le charme. » Source inconnue.
« C’est important de trouver sa place sinon on ne vit pas vraiment. » Leanne's friend.
« On se souvient toujours des mauvaises critiques. » 
« Parfois, l’acte de bonté, c’est de laisser les gens partir. » Leanne 
« Montrez d’abord que vous êtes utiles avant d’exiger des trucs. » Caputo 
« Un héros, ce n’est pas quelqu’un qui nous sauve quelqu’un d’un incendie. Un héros, c’est quelqu’un qui nous montre comment être une bonne personne. » Caputo's coach
« Plus tu résistes, plus tu souffriras. »  Source inconnue
« Assume la responsabilité de tes choix. Tu ne peux pas passer ta vie à ouvrir les portes et leur en vouloir quand ils ne te remercient pas. » Caputo former's wife
« Les gens n’aiment pas ce qu’ils ne comprennent pas.» Caputo 
« Nos sentiments sont notre perte. » Source inconnue
« Ne leur offre pas la satisfaction de te voir aussi effondrée. » Soeur..
« Il n’y a pas d’enfer. Il n’y a pas de paradis. Quand on meurt, il ne reste que le souvenir de nos accomplissements. » Brook’s Mother 
« Les gens adorent les signes. On recherche tous un indice donnant une raison aux choses nous montrant que la vie n’est pas seulement hasard et solitude. » Leanne 
« Un dictateur bienveillant, ça n’existe pas, ils sont faibles ou morts. » Vause
« Un grand cœur, des nichons mais aucun cerveau. » Red
« Fais ce que tu as à faire ou c’est toi qui finira par te faire enculer. » Fig 
« Les fins heureuses ont été inventées pour les livres afin que les enfants arrivent à l’âge adulte sans s’être suicidés. » Red 
« L’amour est un mensonge inventé pour éviter l’extinction ? » Healy 
« Tout le monde a une âme sœur mais en général elle se trouve de l’autre côté du mur, des barreaux ou de la planète. » Red

Bon visionnage à vous !
Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Archives du blog

Mes autres pages