lundi 27 juillet 2015

Perte de patience, besoin d'équilibre.

Ryan Leslie feat. Bobby V - Sounds ♫♫♫

Hier, je me suis retrouvée autour d'une table avec deux anciens camarades de lycée.
Nous nous sommes remémorés des souvenirs, nous avons parlé de nos avenirs, j'ai beaucoup apprécié ce moment.
L'un de ces camarades, Bilal, est une source de motivation pour moi. À chaque fois que je le vois et que nous échangeons, j'ai cette envie de poursuivre mes rêves, d'atteindre mes objectifs et d'en faire plus encore... Je ne saurais vous expliquer pourquoi mais c'est comme ça. Bon.. je vais quand même essayer. Il a cette niak, cette envie de découvrir des choses, de se surpasser tout en étant le Bilal que j'ai toujours connu drôle, enfantin, généreux.
Et je ne vous cache pas qu'être entourée de personnes qui vous soutiennent (1) mais qui également ont l'envie de réussir dans leurs propres vies (2), en plus d'être rare, c'est extrêmement motivant !
Certaines de mes pensées vont vers toi Ola ! 

Je rêve grand, j'aspire à grand avec une envie insatiable de partir à la découverte du monde. Si cette  ambition qui est la mienne, tantôt fascine tantôt effraie, elle a pris tellement de place dans mon existence, qu'il m'est arrivé des moments où j'ai eu une sensation d'échec de ne pas encore avoir réalisé ces ambitions sans me dire que je n'ai que 21 ans, que je n'ai pas encore fini mon éducation - à comprendre instruction universitaire - et que je me mets une pression telle que celle-ci peut à long terme me déstabiliser voire me paralyser.

En lisant, cet article tout à l'heure, c'est comme si j'étais une petite fille qui venait de sentir une main adulte posée sur son épaule accompagnée d'une voix rassurante lui disant « Calme-toi, tu as encore tout le temps ma grande ! ».

Et je pense que c'est tout ce dont j'ai besoin : apprendre à relativiser lorsque quelque chose ne marche pas, ne pas céder à la panique ou au " je finirai par vendre des moutons au fin fond de je ne sais où ".
Faire les choses les unes après les autres sans s'éparpiller, ne pas faire de plan sur la comète tant que les engagements ne sont pas concrets, cesser cette indulgence à tout va et poursuivre pour aller au bout.

J'ai visionné cette excellente vidéo et je vous avoue que j'ai été plus que motivée.
Je me suis sentie comme quelqu'un qui voulait réussir et non pas comme quelqu'un qui fait les choses pour réussir comme si sa vie en dépendait.

Les lecteurs, sachez que le moral est bon en cette soirée ! Du courage dans ce que vous entreprenez, mes chers.



Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Archives du blog

Mes autres pages