Où est ce respect dont on me parlait tant ?

by - 00:07:00

Ce soir, je conclus une journée pleine d'interrogations concernant cette valeur sociétale que l'on inculque aux enfants, aux adolescents, que l'on continue à rappeler aux adultes mais qui semble être une peine perdue. J'ai nommé le respect.

Cet ensemble d'attitudes à avoir pour ne pas paraître offensant, agressif, grossier à l'égard de l'autre ; cette façon de s'adresser à autrui lui permettant de lui montrer sa gratitude, son statut d'égal en tant qu'être humain ; cette retenue qui se place entre attitude neutre parmi la gentillesse et le mépris.

J'assiste depuis mes nombreuses années de vie à ces scènes de vie durant lesquelles le respect n'est qu'une mascarade, un jeu d'équilibre que les interactionnistes cessent de jouer à la minute où ils ne sont plus confrontés les uns aux autres.


Je vois ces scènes, sous couvert de mots intelligents, dans lesquelles les gens se jettent au visage le dédain qu'ils éprouvent envers les autres en accompagnant ces irrespects avec un sourire et/ou la bise qu'il faut pour tromper le reste du monde. 

Je constate bien trop de gens qui prônent le respect en valeur primordiale et qui ne cessent de trahir cette valeur à la moindre émotion vive noyant le poisson à coup d'excuses formulées avec délicatesse, finesse et soit disant sagesse.

De l'enfant à la personne dite sage en raison de son âge traversant les frontières, cultures, origines se fichant pas mal du nombre de diplômes accumulés ou du niveau de vie...Le respect me semble être ce genre de valeurs aux définitions fluctuantes, aux intentions nobles et aux applications peu concluantes.

Le respect est-il un acquis ou un mérite ? Les humains se respectent-ils parce qu'ils n'ont pas d'autres choix pour se donner bonne conscience et ne pas se tuer entre eux ? Le respect est-il réel et dans ce cas, je serai dans une période de lassitude complète des interactions humaines ? Je ne sais pas...

FMD

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence