lundi 21 mars 2016

Votre manque de temps fictif.

Hello les lecteurs,
Comment allez-vous ?

Ces derniers temps, je deviens particulièrement non réceptive aux discours sur le manque de temps. 
Nous avons tous 24 heures dans une journée. C'est à chacune et chacun d'organiser ses heures données entre sommeil, travail/études, plaisir, lectures, sorties etc..
J'estime que nous passons beaucoup trop de temps à nous plaindre du manque de temps au lieu de procéder à l'organisation de ce temps.



Comme tout le monde, j'ai 24 heures : et entre nous, je suis une jeune femme occupée : je travaille 35 heures par semaine mais ajoutons les pauses déjeuners non comptabilisées, le temps de trajet ; je donne des cours aux 3 coins du Val d'Oise ; je consacre du temps à ces moments que je peux vivre avec mes proches ; j'accorde du temps également à mes sorties culturelles.

Et pourtant, je ne dis JAMAIS que je suis trop occupée pour voir telle personne, je m'arrange toujours afin que nos emplois du temps concordent pour passer un moment ensemble. Pour autant, cela n'empêche pas certaines personnes de me déclarer qu'elles " n'ont pas le temps " car elles " sont très occupées ". Je trouve cela d'une telle incorrection à mon égard.

Sans réciprocité, il n'y a aucune relation stable qui puisse exister.
Personnellement, j'arrête les frais : si les personnes n'ont aucun temps à m'accorder, je ne forcerai RIEN. Je ne rendrai pas la réplique mais je n'accepterai plus rien.

Les gens ne sont pas des pantins : lorsqu'ils tiennent à vous, qu'ils se soucient de vous pour des raisons qu'eux-même ignorent et qu'ils souhaitent passer du temps avec vous, il faut savoir les traiter correctement ou refuser honnêtement et concisément pour éviter les relances.

Entourez-vous des gens qui vous aiment et qui vous consacrent un minimum de temps.
Les autres trouveront toujours toutes les excuses du monde pour ne rien faire avec vous par manque de courage et de considération, j'imagine.

Sur ce,
Excellente semaine les lecteurs.
Portez-vous bien !

Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Mes autres pages