Ce " Je t'aime " que je n'hésite plus à dire..

by - 15:34:00

Hello les lecteurs,
Comment vous portez-vous ?

Depuis quelques jours, mon coeur est triste. 
Là où j'habite, nous nous connaissons tous. Même si on ne se parle pas, on sait qui est qui, où habite qui et qui est le frère de qui. 
Une connaissance Adama Traoré est mort suite à une interpellation par la police. Les autorités nous parlent d'une « infection très grave » qui aurait causé un malaise cardiaque sans NOMMER cette infection lorsque les frères d'Adama parlent d'un hématome au niveau du crâne, de sang et de meurtre.

Nos villes sont sans dessus dessous, on peut sentir cette atmosphère lourde et dramatique, nos nuits qui sont accompagnées des rondes des hélicoptères, les vautours en tous genre qui viennent récolter l'information pour la distiller et la déformer à leur sauce (que ce soit en faveur d'Adama ou de la police) comme si le plus important était l'overdose d'éléments plutôt que la qualité de ces derniers. 

La semaine d'avant, un homme a eu les cruelles idées de louer un camion, acheter des armes et de supprimer les vies de personnes qui n'avaient rien demandé, qui voulaient profiter du feu d'artifice dans la jolie ville de Nice.

Ailleurs dans le monde, des personnes perdent la vie sous les coups, sous les bombes, sous les balles ; en donnant la vie, en manifestant, en allant travailler ou en rentrant chez eux, après une lutte acharnée contre la faim, la maladie, les addictions en tous genre, la violence.. et tout ceci, sans prévenir, sans possibilité de dire au revoir.

Pour toutes ces raisons, je n'hésite jamais à dire Je t'aime à ceux que j'aime. 
Je ne sais pas si ma vie va prendre fin après m'être couchée, suite à des accidents si nombreux qui peuvent arriver dans cette vie, aux intentions malsaines et perverses d'autrui, c'est pourquoi je n'hésite jamais à glisser ce petit « Je t'aime» qui sort comme il sort au moment où il veut sortir et auquel on me répond souvent "Moi aussi". Ma chère petite soeur me dit souvent qu'elle ne comprend pas comment je peux dire cela aussi facilement, aussi tendrement autant de fois. Je lui réponds souvent que je sais qu'en partant, ils sauront que je les ai aimé depuis le début où j'ai commencé à leur dire que je les aimais, toutes les instructions sont marquées dans des petits carnets, et les soeurs ainsi que les Besties savent ce que je souhaite pour ma suite.

Dire je t'aime, faire sentir aux gens que vous aimez que vous les aimez, ça rassure.
Les remords liés aux non-dits lorsque quelqu'un meurt et que nous n'avons plus la possibilité de leur dire ces choses-là rongent longtemps, ils peuvent plonger dans des états mentaux dramatiques.
Photo du 2 juillet 2016, FMD by Sebastien Fischer.

Je vous remercie à vous lectrices et lecteurs de Ryel-Cosmos de me lire de façon aussi assidue. Le temps est une valeur inestimable, et que vous puissiez consacrer ce temps articles après articles à vous intéresser à ce que j'écris, à ce que je peux être et vivre à travers mes mots, je suis touchée.
J'éprouve beaucoup d'affection pour chacun d'entre vous pour cela.
Big up à toi Big Boy, lecteur assidû de ce blog, que j'aime très fort. You know that. <3

Maintenant que ce post est écrit, je vais pouvoir liquider les deux brouillons qui traînent.
Excellent dimanche à vous, soyez bénis.
Signé Ryel

Dans le même genre..

2 commentaires

  1. je t'aime Ryel
    keep going
    keep writing
    <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne sais pas à quel point ton commentaire m'a fait chaud au coeur, Marlène.
      On est ensemble ! <3

      Supprimer

Votre présence