Le partage, les autres et moi.

by - 14:49:00

Pour l'anniversaire d'Héli

Hello les lecteurs,
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, je me porte très bien, après un vendredi soir et samedi matin festifs, un samedi totalement exténuée et une nuit de sommeil plus que regénératrice !!

Je parle et écris énormément concernant ce que les autres me font ressentir, ce que les autres m'apportent ou ne m'apportent pas. Mais je me suis rendue compte également que les autres n'étaient pas mon problème. Mon problème, c'est ma perception des échanges et des comportements que les autres devraient avoir avec moi. Et cette perception idéale fausse complètement mon rapport à autrui.

Ce que je considère comme normal semble être une véritable étrangeté pour certains, un pré-requis pour d'autres alors que pour les derniers interrogés, il peut s'agir d'un acquis plus ou moins récent.
Ce constat s'accompagne de nombreuses situations durant lesquelles je me suis demandée si c'était de l'abus de ma part ou si c'était réellement un foutage de gueule de l'autre côté.

Et je pense que lorsque les situations vécues ne sont pas des foutages de gueule, c'est à moi de tempérer ce qu'il me semble normal de vivre dans mes rapports à autrui. Tant que je n'aurais pas atteint cette quiétude relationnelle, il me sera difficile d'équilibrer ce que je donne et ce que j'attends en guise de retour en face et donc de ne pas accumuler ces aigreurs qui pourraient entacher mes relations avec les autres,

Me rendre compte que ceux qui nous aiment ne seront pas toujours à côté à l'instant où nous en aurions eu besoin, à la seconde où nous l'aurions voulu avec les mots qui nous auraient totalement réconfortée mais qu'ils seront là et feront de leur mieux pour nous faire passer le meilleur moment possible car entourée d'eux, cela devrait être amplement suffisant.

Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence