mardi 18 octobre 2016

« Si tu souhaites commencer une relation amoureuse par autre chose que du cul, tu vas longtemps galérer »

27 septembre 2016, la seule et unique bonne prise de Babe.
Hello les lecteurs,
Comment vous portez-vous ?

Playlist Sensuel dans l'enceinte, je vous écris ce post depuis mon écran d'ordinateur-tablette tout fissuré. Eh oui, j'ai fait glissé ce dernier si facilement, les mosaïques de l'écran ne me dérangent pas pour écrire en revanche demain je largue le tout à la FNAC, il ne faut pas que ça dure trop longtemps hein, bref...

Ce titre d'article est la phrase qu'une de mes proches m'a sortie pas plus tard que tout à l'heure lorsque je lui évoquais que j'ai dernièrement refusé d'entamer une relation avec un jeune homme plus que charmant car ce dernier me proposait d'être des plans culs avant de voir évoluer la relation vers autre chose. Et je vais vous expliquer pourquoi ce refus.

J'ai 23 ans, je vis dans cette ère dans laquelle tout devient très rapidement sexuel, sexué et sexuant (j'avoue ne pas saisir le sens de mon troisième terme, haha) et j'assume parfaitement d'être une jeune femme romantique qui aime prendre le temps de : 1) connaître une personne avant de la laisser rentrer dans mon emploi du temps, mon intimité spatiale et corporelle ; 2) toutes ces attentions visant à montrer à l'autre l'affection/la tendresse qu'on lui porte ; 3) toutes ces activités permettant de passer du temps ensemble pour se connaître réellement et découvrir l'autre en profondeur. 4) de savoir que je désire une personne qui me désire aussi tout en prenant mon temps de faire augmenter ce désir sans véritable contacts charnels.

Je suis consciente qu'en disant cela beaucoup d'idées peuvent surgir
Il m'est arrivé d'éprouver du désir pour un homme au point de ne plus vouloir me contrôler et de lui sauter dessus autant de fois qu'il était physiologiquement possible de le faire. J'ai aimé très fort, j'ai désiré très fort.. Et les deux ne vont pas toujours de pair.
 Il m'est arrivé de satisfaire certaines envies qui auraient pu mener à une arrestation (LOL) et je sais également que ces envies peuvent être décuplées quand on ressent cette chose spéciale pour la personne avec laquelle on les vit : de l'admiration, de l'amour, du désir...

J'ai appris au fil des rencontres, des interactions, des désirs assouvis ou inassouvis d'ailleurs qu'on a cette possibilité de savoir selon nos ressentis ce que l'on attend de quelqu'un : du soulagement, de l'affection charnelle, de la compagnie amoureuse, une véritable connexion avec un autre être. Et si hier, j'aurais pu mentir en disant que je ne sais pas ce que je veux de tel homme, aujourd'hui, je sais qu'en affirmant cette chose, je mentirais.

Je n'ai pas honte d'avouer que j'ai aimé MEAO ; que j'ai littéralement brûlé de désir pour Kay en sachant pertinemment qu'il ne me conviendrait pas pour une relation de longue durée ; que j'ai compris que je pourrais aimer de nouveau grâce à Triple K même si nous n'attendions pas les mêmes choses de l'autre.

Il y a ce sentiment inexplicable appelé Amour que l'on ressent pour cette personne pourtant imparfaite qui met tous nos sens en émoi et notre coeur sur le fil; il y a cette excitation générée par cet être qui ne cesse de tremper nos sous-vêtements et alimenter nos pensées parfois à des moments très inopportuns ^^. Il y a ces gens que nous rencontrons qui nous flattent, qui suscitent notre curiosité sans que nous puissions les mettre véritablement dans une catégorie avant un évènement particulier et ceux à qui nous ne pourrons JAMAIS donner ce qu'ils attendent de nous, peu importe le contexte car on ne le veut pas, on ne le sent pas tout simplement !

Aujourd'hui, je trouve cela tellement indélicat de parler à une femme, à peine rencontrée, et de lui proposer tout ce qu'il est possible de demander (Nudes, nuits à l'hôtel, sauteries diverses) et qui mènera au coït comme première proposition avant de proposer d'aller manger un bout, voir une expo, se rencontrer dans un parc, asssister à une conférence ou autre. Pour certain/e/s c'est aller droit au but, pour moi, c'est totalement déplacé pour ne pas dire extrêmement impoli. Tout le monde ne cautionne pas ce genre de choses.

Je ne critique AUCUNEMENT les personnes qui ont leur PQ, leurs aventures et autres, que chacun/e fasse ce qu'il/elle souhaite faire dans le respect de ses souhaits propres et de ceux des personnes concernées. Maintenant, je trouve cela dommage que la démocratisation des relations sans engagement soit devenue le slogan largué à toutes les sauces pour justifier le manque de profondeur dans les relations qu'ils/elles veulent entretenir avec autrui.

Personne n'est fait pour une catégorie de rapports ( les relations à distance, les plans culs, les longues relations et j'en passe) chacun/e choisit un moment donné le genre de relations qui correspond à ses attentes, à ses possibilités mais également à ses espérances. Ce que telle personne se permet avec X n'est pas et ne sera peut-être jamais au même niveau que ce qui ne se passe pas (lol) avec Y.

Je refuse de commencer une relation amoureuse par un plan cul/ Je refuse de croire que de nos jours la seule manière d'être dans une relation amoureuse, c'est de démarrer par un plan cul/ Je refuse d'ériger le plan cul comme excellent moyen de parvenir à créer un couple : cela ne veut pas dire que je ne veux pas de plan cul (Je n'en veux pas, soyons précis) ou que des couples ne se sont pas crées grâce aux plans culs ou que ma pensée n'évoluera pas ...mais en ce lundi 17 octobre 2016 je ne d'accorise pas avec le principe en question.
Je suis de celle qui croit que le sexe a ce côté jouissif, libérateur et émoustillant indéniable QUI CEPENDANT ne remplacera jamais cette complicité que l'on bâtit à travers les mots, les actes et les moments passés ensemble sans que ça ne bascule pour autant vers le côté charnel tout de suite.

Je suis une romantique : je crois au pouvoir des mots doux, des mélodies qui font offices de déclarations d'amour sucrées, des attentions particulières, de l'écoute et du soutien de l'autre.
Le sexe peut accompagner ces moments clés et les renforcer mais il ne peut les substituer.

J'attends vos avis sur la question avec impatience, chers lecteurs !
Portez-bous bien !

Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Mes autres pages