dimanche 20 novembre 2016

J'ai des regrets et j'assume.

24 novembre 2016 - Prise de Tess

Bonsoir les lecteurs,
Comment vous portez-vous ?
Ce soir, je suis d'une humeur enjouée.

J'ai envie d'écrire à propos de ces regrets que j'ai pour lesquels je me sentais coupable avant de voir ce TED de Kathryn Schulz intitulé " Don't regret regret " et qui désormais me semblent plus acceptables, plus faciles à comprendre et à utiliser comme moteur.

Ces temps-ci, mon humeur était très fluctuante : j'avais la sensation depuis plusieurs semaines d'avoir fait les mauvais choix, de ne pas être passionnée par ce que je faisais (et fais toujours d'ailleurs!) et du coup, j'essayais tant bien que mal de me consoler en me disant qu'il ne fallait pas que j'ai de regrets car c'était fait. Et plus, je me répétais cela, plus j'en avais.

Hier matin, en allant travailler, je me suis mise à regarder parmi les très nombreuses catégories de TED, des argumentaires sous forme de conférences tenues par des personnalités exerçant dans différents domaines et parlant de nombreux sujets, la vidéo de cette femme que je ne connaissais absolument pas, Kathryn Schulz, mais dont le titre m'a parlé.

Au cours de son énoncé, elle a énoncé que ne pas éprouver de regrets était une caractéristique des sociopathes. Je n'en suis pas une, j'éprouve beaucoup pour ne pas dire trop. Et j'avoue avoir été touché par son discours plein d'humour et bien argumenté.


J'éprouve des regrets et ces regrets ne me paralysent pas, ils ne me font pas me morfondre ou espérer disparaître de la surface de la Terre, au contraire : ils me poussent à rire de ce qui a pu être embarrassant par le passé, à abandonner la rancoeur au profit du bien-être intérieur mais surtout à accepter les résultats de mes préjugés antérieurs pour continuer de composer mon parcours.

J'éprouve des regrets et ces regrets me font aspirer à une vie meilleure pour moi-même : une vie dans laquelle j'aurais CHOISI mon leitmotiv, la déco et l'espace de l'endroit dans lequel je vivrai, les activités personnelles et professionnelles que je ferai, les gens qui m'entoureront.

Je lis ces articles, vois ces vidéos et écoutent ces conseils qui me permettront d'être une belle femme coquette, influente, avec une certaine aisance financière, un certain prestige et la moitié qu'il fera le couple parfait résidant dans le lieu parfait mais ces articles sont aussi responsables de cette vision que nous avons d'être des machines à réfléchir à comment obtenir-ci, faire ça, paraître comme-ci et finalement être une jolie coquille vide répondant à toutes les caractéristiques exigées dehors.

Non, ce n'est pas toujours drôle de se construire, de bâtir, de trébucher, de trouver la force de se relever, d'entamer autre chose. 
La mentalité que nous avons pendant que nous effectuons de gros efforts n'est quasiment jamais la même que celle que nous obtenons une fois l'effort accompli.

Lire, s'instruire par les livres, le cinéma, les articles & autres posts, les interactions c'est très bien mais les expériences et l'émotion suscitée par les sentiments les plus foudroyants ont cette façon de nous remettre les idées en place ou a contrario de présenter de nouvelles manières de vivre les choses qui n'ont tout simplement pas d'équivalent.

Portez-vous bien les lecteurs.
La bienvenue aux nouveaux.
Signé Ryel

4 commentaires:

  1. ohhhh ma Ryel j'adore ton article, qui me parle énormément surtout en ce moment que je m’apprête à donner la vie à l'aube de mes 30 ans.

    Avancez malgré les regrets, facile à dire mais difficile à appliquer au quotidien.

    Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amanda, si tu savais comme j'ai eu chaud au coeur en voyant ton commentaire.
      Je te souhaite le meilleur pour ta grossesse, pour ta petite famille qui se crée que tu sois seule ou avec quelqu'un.

      Fais la paix avec tes regrets, Amanda. Fais la paix avec ton passé et regarde devant, le meilleur est à construire, t'attend pour ton petit bout et toi !

      De très gros bisous à vous deux !

      Supprimer
  2. oh j'oubliais, je vais retenir ceci "je me pardonne et mes regrets feront toujours partis de moi".
    A la prochaine ma belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'était le message !
      Au plaisir, Amanda !

      Supprimer

Votre présence

Mes autres pages