Haraka Haraka Haina Baraka !

by - 01:01:00

Je suis Francilienne pure jus.
Si dans la ville dans laquelle j'habite, les choses sont relativement calmes, l'Ile de France est relativement agitée. L'agitation est donc à plusieurs dizaines de minutes de la maison.

Nous courons après le transilien, le bus, le métro, le RER... Nous hatons le pas dans les rues, dans les escalators, dans les couloirs sous terrain.... Nous slalomons entre les gens, nous tentons d'éviter l'heure de pointe, nous nous entassons les uns sur les autres dans les endroits publics.

Nous pressons les moments que nous immortalisons d'un quick selfie, snap, tweet, post.; la vie qui défile et les projets qui se dessinent.

Et par moment, nous oublions simplement de prendre le temps de marcher sans s'imposer de cavaler les escaliers, d'observer les gens et les phénomènes météorologiques, de vivre l'évènement qui se présente sans penser à celui qui se profile.

Parfois, je me surprends à prendre le temps de sentir le vent passer sur mon visage, garder ma droite dans l'escalator, apprécier le spectacle d'une démonstration d'amour de gens qui s'aiment, de marcher lentement, de ne plus planifier sur la comète, de ne plus paniquer à l'idée de ne pas savoir, ne pas regarder le téléphone pour calculer un temps de trajet éventuel.

Et ce sont ces moments de répits durant lesquels je ne me presse pas que je savoure la vie, MA vie.
Le temps, cette variable inestimable.

Tout va vite, tout va fort, tout va intensément.
Eh bien, permettez-moi de prendre mon temps !



Jardin d'acclimatation le 24 janvier 2016

Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence