Combien de temps faut-il attendre avant de....(vous savez quoi) ?

by - 08:29:00

Hello les lecteurs,
Comment vous portez-vous ?

Plus tôt dans la soirée, j'ai eu une conversation avec ma grande soeur qui me disait qu'il existait un temps à respecter, sans que ce dernier ne soit trop long, avant de donner ce qu'il y avait de plus précieux en nous à un garçon à comprendre l'accès à son vagin sous peine de donner à ce dernier l'occasion de ne pas te respecter. J'avoue avoir esquissé un sourire insolent.

Dans cette conception des rapports sexuels, il y aurait un don d'un côté et une prise de l'autre ce qui constituerait donc un caractère asymétrique (1) ; le sexe de la femme serait ce qu'elle a de plus précieux (2) ; le fait d'avoir des rapports sexuels serait une invitation à l'irrespect (3). Autant vous dire que si je comprends où la soeur a voulu en venir, je reste foncément en désaccord avec ce qu'elle m'a évoquée.

Plus j'ai d'interactions avec autrui et plus je comprends que nous sommes complètement englués dans des principes et règles qui sont suivis sans même les comprendre et/ou les accepter. Les rencontres sont multiples, nombreuses, plurielles et enrichissantes. Pas toutes et pas pour tout le monde non plus mais j'avoue être gâtée à ce niveau-là : je rencontre des gens incroyables de façon régulière dans mon existence. Ce qui m'a permis d'entendre des récits poignants, des confidences de hautes importances, de partager des moments intimistes, des émotions fortes et des espoirs forts !


Comme toute fille à qui on a dit que le sexe, c'était mal ET/OU que ça apportait des grossesses non désirées ou des maladies telles que le SIDA, j'ai longtemps voulu croire que ce qui me rendait précieuse était de dire NON aux relations sexuelles : non pas parce que je n'en avais pas envie, mais plutôt parce que c'était une preuve de respectabilité.
Tu parles ! Même en ne me conduisant pas de façon aguicheuse, ou en refusant catégoriquement tout contact charnel, on m'a manqué de respect !

Ce qui fait de moi une personne qui brille, qui aime et qui rayonne, ce n'est pas que mon vagin soit occupé par X membres ou objets, photographié par Y ou vu par Z. Donner l'accès à son corps ne signifie pas céder quelque chose qui va/doit nous dévaloriser. Le respect n'est pas négociable que ce soit avant, pendant et après.

A la question, au bout de combien de temps doit-on coucher avec ce mec que l'on kiffe pour obtenir du respect et de l'amour de sa part, je dirai que la question n'est pas bonne.
Les gens ont leurs ressentis et opinions à notre égard qu'on ne sait probablement jamais sauf en cas de fuite ! En revanche, NOUS savons ce que NOUS éprouvons et ce que NOUS voulons. A soi de trouver ses ovaires les plus courageux pour oser dire ce que l'on ressent, ce que l'on veut avec la ou les personnes concernées.

En grandissant, j'ai compris que les envies et les désirs s'assumaient à travers des décisions. Des décisions que nous devrions prendre parce qu'on sera capables de les justifier auprès de soi-même, si besoin dans les périodes de doute ; des décisions qui nous permettront d'être en parfaite santé par la suite et sans situations fâcheuses pour soi-même.

Avec la personne de notre choix, dans la communication et la fougue, le sexe peut être vraiment merveilleux. Il prend les significations qu'on lui donne, il devient ce qu'on décide qu'il devienne.
Alors si certain/e/s portent à coeur, le fait d'attendre 90 jours ou la bague à l'annulaire pour se lancer, qu'il en soit ainsi, mais si vos conditions sont différentes ne vous conformez pas pour plaire, démentir ou espérer être respectée.
Exprimez-vous et décidez-vous en fonction du retour, de votre excitation et de vos ressentis !
Bien évidemment, on pense aux préservatifs ^^

Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence