vendredi 24 mars 2017

Keep it simple


19 mars 2017, Boulevard Voltaire
Il y a des choses que l'on tente de complexifier, de faire tourner en missions impossibles, en défis irrelevables alors qu'elles sont simples comme pas possible. L'amour en fait partie.

Quand on aime, on est honnête envers l'autre. On fait le maximum pour ne pas heurter.
On respecte et on soutient. On fait plus que des signes de vie. On fait plus qu'envoyer des mots doux pour faire taire et/ou calmer. On est aux côtés même si on se trouve à des milliers de kilomètres de l'être aimé. On donne de soi, on laisse accès au passé et aux faiblesses sans perdre en confiance ni en dignité.

Les excuses servant à justifier les manques d'investissement, les manques d'intérêt, les manques de volonté... Il y en a juste assez. Assez de donner des chances à rallonge aux non méritant(e)s, tendre la perche plus que de raisons pour faire marcher une relation vouée à l'échec car unilatérale.

Il n'y a rien de mal à aimer, rien de mal à s’attacher, rien de mal à se focaliser sur une personne mais veillons bien que cette personne est digne de recevoir notre amour, notre attention, nos faveurs.

Les choses sont simples, les sentiments aussi complexes soient-ils finissent par l'être également !
Alors RHOUIT ( onomatopée désignant le fait de chasser quelque chose si je peux l'écrire ainsi ) les foutaises, les faux semblants, les excuses, la paresse !

Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Archives du blog

Mes autres pages