Se sentir coincée dans sa propre vie.

by - 03:39:00

Black Star - K.O.S Determination ♫♫♫

15 avril 2017 - Moi-même je ne saurais vous expliquer !

Hello les lecteurs, 
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, je traverse des fluctuations de moral ces temps-ci. 
Je suis dans une routine boulot-cours qui ne me convient pas car je n'aime ni le travail effectué ni la formation suivie.

Les à côté sont tantôt satisfaisants, tantôt désespérants.
Aucun pécule, aucune économie me permettant de m'aérer l'esprit : je travaille pour gagner suffisamment pour payer mes factures et quelques commandes Amazon avant de me restreindre sur tout le reste. C'est très difficile moralement. Je me sens coincée dans ma propre vie, purement et simplement.

Il y a encore quelques mois, je gagnais le quadruple de ce que je gagne actuellement : je pouvais autant épargner que me faire plaisir. Et ça n'est plus le cas. C'est une situation temporaire certes, mais une situation si pénible à vivre.
Le temps de compléter le salaire en augmentant les heures ou en changeant d'emploi ; le temps de se réorienter dans la bonne filière et d'obtenir le diplôme sans plus traîner.

C'est une période de remotivation de tous les instants avec des baisses de régime aussi pénibles pour mes proches que pour moi (n'étant pas très réceptive et chaleureuse).
Dans ces moments où je me sens coincée dans mon existence, et que je ne parviens pas à relativiser, je me mets dans des états de mélancolie terribles : je suis inconsolable, insupportable et d'une telle négativité. AUCUNE personne ou événement externe ne parvient à me redonner mon sourire et ma sérénité, cela vient de l'intérieur. Bien des heures après.

Je repense à mes accomplissements, à mes buts. Je me mets à remettre en question mes capacités et aptitudes et à poser des questions bidons à ceux dont j'estime que la réponse sera bonne. Je me mets à relire mes plans, les fortifier et tenter de patienter. Aussi lourd soit-il.

Je m'accroche à ça. Pas d'autres choix. Et je fais. Je me bouge. J'agis. Je réagis. Je me fais violence. Je me contiens. J'exprime mon dérangement. Je n'ai que ça...

Très bon début de semaine à chacune et chacun.
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence