De l'importance de se présenter et de se faire entendre.

by - 18:07:00


© FMD - août 2017

Hello les Ryders,
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, je suis là... Les lèvres sèches, le genou douloureux suite à un choc contre un métal mais également en ayant quasiment achevé l'ensemble de mes révisions pour mes contrôles en swahili de demain, organisée dans ma façon de gérer ma recherche sur la gestion des déchets à Brazzaville.
J'aimerais vous faire part de l'importance de s'imposer dans l'espace et de se faire connaître. 

Depuis plusieurs semaines, au sein de ma promotion de Diatopistes en apprentissage, nous sommes amenés à nous rendre devant la classe afin de présenter nos sujets et d'avoir des indications par le corps enseignant qui nous permettra d'orienter nos sujets, de corriger certaines approches et autres. Je suis une personne à l'aise en public, à l'oral... J'aime parler, j'aime les interactions avec autrui alors bien évidemment, je suis toujours l'une des premières à aller devant tout le monde, présenter ma recherche  en agrémentant mon récit d'anecdotes drôles et instructives pour un public pas forcément averti sur le Congo.

Si en arrivant, je salue et je me présente avant de poursuivre mon énoncé, ce n'est pas pour que les professeurs et camarades puissent rire de ma boutade car ça n'en était pas une. Mais je trouve cela essentiel, face à des personnes qui ne nous connaissent pas ou avec lesquelles nous sommes amenées à faire un bout de chemin, de surcroît nombreuses, de se présenter comme il se doit. 

Que l'on puisse me nommer, me situer. C'est toujours plus agréable de se faire appeler par son prénom, même si on exècre ce dernier, que par des " Eh " ou " toi " impolis ou d'être décrite comme " La seule grande black de la promo qui wrappe sa tête avec du tissu ethnique". Et ce sont ces petites habitudes qui, font partie du savoir-être selon moi qu'il faut avoir en tête. S'imposer non pas en brillant par son ignorance ou son irrespect mais se faire connaître par son comportement atypique et sa bienséance.

L'influence, le charisme, le respect que l'on dégage par ces attitudes simples et discrètes sont tout simplement indéniables, en tout cas, en ce qui me concerne. Ça ne devrait pas être une réticence de se présenter, et d'avoir peur d'être googlée. Vos interlocuteurs curieux et/ou lâches n'y trouveront que ce que vous avez décidé d'y publier. Avant, j'avais véritablement peur d'être checkée sur Google, désormais, je vois certains abonnements sur Twitter, certaines demandes d'amitié sur Facebook et bien évidemment les visites sur LinkedIn, je comprends mieux que se faire googler est un signe d'intérêt de la part d'autrui.Se connecter, étendre son réseau, se présenter et se faire entendre sont des atouts de taille pour la suite.

Je mesure un peu plus chaque jour le luxe qui est le mien en ce qui concerne la possibilité de m'exprimer, d'agir et de faire à ma sauce. Et je ne peux que penser à ces personnes qui en sont privées, à ceux qui souffrent où qu'ils soient sur cette Terre. L'essentiel de mes pensées vont également à ces personnes qui ont perdu la vie à cause des actes cruels d'autrui durant la nuit meurtrière du 13 et 14 novembre 2015 et à celles qui ont péri suite au puissant séisme de cette nuit à la frontière irano-irakienne. Puissiez-vous reposer en paix et ne jamais être oubliés par les vôtres et nous-autres.

Vous êtes quelqu'un, vous avez le droit de vous faire entendre, et de vous faire connaître. Alors affirmez-vous et soyez-vous même !

Très belle semaine chers Ryders.
Avec détermination et amour !
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Asante (merci en Swahili) Ryders !

Votre présence