Ce besoin d'être entourée de gens qui nous aiment !

by - 19:00:00

© Lyz - Appartement Reeve, 19 novembre 2017.
Hello les Ryders,
Comment allez-vous ?
Pour ma part, je profite de mon arrêt de travail dû à une entorse à la cheville pour BEAUCOUP dormir et continuer les 30 pages que j'ai à rendre dans 9 jours. Disons que ça roule.

Ces derniers temps, je vous avoue que je me suis recroquevillée sur moi-même et que je ne suis pas très communicante avec le monde extérieur hormis les personnes que je côtoie dans la rue, au travail, à l'université et à l'institut. Cela est survenu suite à de nombreuses interactions sur les réseaux sociaux qui m'ont tantôt déçues tantôt mises en rogne : beaucoup de mes connaissances et proches me suivent sur les réseaux sociaux, et ont cette sensation qu'aimer, commenter et partager les quelques clichés/citations et posts que je publie est une façon de prendre des nouvelles. Je regrette, mais je ne suis pas de cet avis.

Il serait tellement simple de voir, lire et d'écouter quelqu'un puis de prétendre que nous connaissons cette personne mais il n'en est rien. Et c'est mon principal problème avec les réseaux sociaux. Cette sensation que le LIKE a remplacé ce petit texto pour venir aux nouvelles, que les POSTS sont l'indicateur que tout va bien ou qu'au contraire tout va mal. Et c'est cette même habitude que pas mal de monde applique à des personnes qu'elles n'ont jamais rencontrées, jamais côtoyées pour évaluer vulgairement les températures de chaque vie sans savoir qui est qui réellement. 

Ce jeu d'apparence, de m'as-tu-vu, de faux intérêts portés à l'autre m'a juste épuisée. Je me suis retrouvée lors de conversations une fois mes questions épuisées à devoir répondre à des questions portant sur des publications Facebook que j'avais posté des semaines auparavant, justifier les raisons de telle scarification vue sur Instagram alors qu'il me semblait plus intéressant de me demander des choses sur mes préoccupations actuelles, sur mes projets sur le court terme à venir. J'avoue que lorsqu'un de mes groupes de potes a totalement oublié mon anniversaire et m'a ressorti ce dernier 10 jours après suite à des clichés postés sur Instagram, ça m'a fait de la peine. Peinée de voir que lorsque j'appelle des proches, ces derniers ne me répondent pas mais que lorsque je poste la moindre chose sur mes pages, ce sont les premiers à mettre des émoticônes avec des yeux en coeur. J'ai été peinée de me dire que pour intéresser les miens, il faut que je publie. Je m'y refuse.

En assistant à l'anniversaire de MJL, cf photo, j'ai été honorée d'être invitée à ce cocktail intimiste avec UNIQUEMENT les gens qui partagent sa vie, la connaissent bien, feraient tout pour elle et inversement. De me sentir intégrée à une existence dans laquelle chacun compte au-delà d'un LIKE, J'AIME, FAVORIS mais bel et bien parce que l'amour est là, le soutien et le partage également. 

Je ne dis pas que les miens ne m'aiment pas, bien au contraire. J'ai un petit Amour formidable, qui macrelle pendant que je vous écris mais également des parents, des frères et soeurs, des amis qui me soutiennent, me donnent de la force et comprennent mes impératifs actuels. Des personnes qui me fournissent de la positivité, et me prouvent chaque jour ou presque qu'ils m'aiment. C'est ce dont j'ai besoin durant cette période. Besoin de sentir de l'amour venant des miens et des autres, pas à le quémander, à régler mes comptes pour le percevoir, alors oui j'assume que tant que je n'ai pas d'énergie à distiller je la concentre pour moi et pour ceux qui m'importent. Chacun a ses périodes. Voici la mienne. Je n'en suis pas fière mais je ne m'en excuserai pas non plus.

Soyez entourés de gens qui vous font sentir aimés, désirés, qui vous soutiennent et vous portent vers le meilleur. Mon Amour rajoute : « Et aussi qui vous consolent et vous aident.» C'est tout ce qu'on vous souhaite chers Ryders.
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence