Mettre de la couleur dans sa vie.

by - 01:12:00

Talib Kweli feat Rick Ross x Yummy Bingham - Heads Up Eyes Open ♫♫♫

© FMD x HEMA - juillet 2017
Hello les Ryders,
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, je suis exténuée mais pleine d'amour ce soir. 
En attendant de faire une photo mémorable avec mon Canard pour écrire le post « Chacune devrait pouvoir savourer la vie avec une soeur d'âme à ses côtés», je vous écris parce que j'ai parfois conscience d'être un véritable mystère pour les personnes qui ne me connaissent pas. Ils ne comprennent pas pourquoi je peux dégager autant d'énergie, comment je fais pour être d'une part aussi à l'aise avec autrui et d'autre part une personne très fermée.

C'est très compliqué de s'expliquer, d'expliquer notre fonctionnement, de justifier ses émotions, de rendre intelligible des ressentis pouvant paraître ridicule. Etre soi n'est pas toujours une partie de plaisir pour soi puis pour ceux qui nous sont proches. Je sais que je ne suis pas toujours facile à comprendre : je peux autant avoir des qualités humaines altruistes vraiment utiles que de taper de véritables scènes pour des détails sans importance pour un paquet de gens. Mais il y a des mots qui, inattendus, nous rappellent qu'il n'y a rien de meilleur que d'être soi dans cette vie, de faire les choses à sa manière, pour soi et pour les gens que l'on aime. 

Mon petit Amour, la première des Rykids, se plaignait la semaine dernière que l'on ne s'était pas beaucoup vues, elle et moi durant la semaine. Eh oui, entre l'école puis l'étude pour elle, et le travail, l'université ou l'institut pour moi... Il arrive des moments où je ne peux que l'embrasser sur le front pendant qu'elle est dans les bras d'Amadou (ou Morphée chez vous - j'avoue que je suis archi fière de moi, hahaha). Et elle m'a dit, pendant qu'elle était dans mes bras la chose suivante :
« Maman Marielle, la vie n'a pas de goût sans toi, elle n'a pas de saveur ni de couleur quand tu n'es pas là.»
Je vous souhaite d'entendre de telles douceurs de la part de ces êtres que vous considérez comme votre progéniture. Je vous souhaite de lire l'amour retranscrit à travers des mots qui vous sont destinés de la part de gens qui vous portent un amour sincère. Savez-vous à quel point mon coeur s'est rempli d'allégresse et de plénitude à l'écoute de ces mots ? 

Mettre de la couleur dans sa vie, cela signifie de faire son greuh mais également d'y mettre de la positivité, de la connaissance, de l'altruisme, de l'apprentissage, de la compassion et le transmettre avec amour à ceux qui vous entourent. Qu'ils soient destinés à rester auprès de vous ou à s'éloigner spirituellement ou physiquement.

Je vous souhaite de colorer vos vies, chers Ryders.
De garder espoir que les jours meilleurs arrivent, que vos malheurs successifs ne sont que le «fruit» d'une période qui est amenée à se clore, que les limites sont celles que l'on se fixe et la définition de nos objectifs est à comparer à de la pâte à modeler qui se distord au gré de nos choix, actions et expériences.

Présentement, j'apprends trois leçons :
1. Prendre mon temps en tout et pour tout
2. Ne plus dramatiser les situations
3. Apprendre à ne pas sur-anticiper.

Ces leçons correspondent parfaitement aux défis auxquels je fais fasse actuellement. Et j'apprends lentement, difficilement et douloureusement tout en mettant de la couleur dans ma vie : je relativise, je jouis des petits bonheurs de mon existence, j'extériorise mes frustrations, je partage mes craintes avec les miens, je partage au gré des efforts que j'ai envie de faire et que les autres font et je reçois. Beaucoup beaucoup beaucoup d'amour des miens ! <3

Très belle semaine les Ryders,
De la joie, de la persévérance et de l'amour pour vous.
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Asante (merci en Swahili) Ryders !

Votre présence