Fesses ou seins ?

by - 00:35:00

Maroon 5 feat SZA - What Lovers Do ♫♫♫

Hello les Ryders,
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, ça roule.

Il y a quelques temps, dans la même pièce que mes frangines, on comparait nos corps.
L'aînée a le corps en forme d'une bouteille de soda : marqué, fin et bombé. La benjamine a un corps bombé et plus court. Et enfin la cadette que je suis a le corps long, en apparence fin avec des formes discrètes disons. Oui, je suis aussi celle qui a le fessier le moins volumineux de cette fratrie ^^ Et en se moquant, les soeurs m'ont demandé si j'avais la possibilité sans sport ni chirurgie de choisir entre les fesses et les seins, quelle serait ma réponse. 

Je me suis mise à repenser à cette période pré-pubère durant laquelle je priais pour que mes seins sortent. Non parce qu'ils me seraient utiles, mais parce que j'avais ces camarades triplette qui avaient des corps de femmes lorsque le mien était juste... long. Mais complètement enfantin. Elles me charriaient énormément.  Et moi, qui ne me sentait pas à l'aise avec mon corps, j'espérais chaque jour que mes mamelons enflés donnent des seins, des vrais, des gros ! Entre mes règles, à 13 ans presque 14 et un 90C, il m'a fallu attendre deux ans. Et tout est venu, avec : les hanches, les poils, les seins. Comme je donnais un surnom à tout et c'est encore le cas aujourd'hui, Lili (sein gauche) et Lauren (sein droit) étaient nées ! Maintenant, je dirai Bineta et Nour.

Avec du recul, je réalise que la transformation du corps, le rapport entretenu avec ce dernier et les interférences que les autres peuvent avoir dans sa perception sont des éléments importants dans l'évolution d'une jeune fille. Plus tôt on intègre que le corps n'est pas un self dans lequel on prend ce que l'on souhaite et on laisse ce que l'on ne veut pas, mieux ce sera. Aujourd'hui, je suis fière de mon corps. Je n'essaie plus d'en faire un objectif particulier qui répondrait à des exigences extérieures. Je cherche même à le chouchouter, prendre soin de chaque parcelle. Je ne vomis plus mes imperfections : chaque marque, cicatrice, trace représente une anecdote, une période dont je me souviens précisément.

Et je souhaite que les femmes s'acceptent comme elles sont, avec leurs imperfections, leurs marques. Ou qu'elles fassent ce qu'elles estiment nécessaires pour se sentir à l'aise. En ayant confiance en soi, en se sentant bien dans son corps, il y a cette habilité à faire ce que l'on souhaite de façon efficace et en y mettant tout son coeur sans douter que nous ne sommes pas assez, que nous avons des désavantages physiques qui déstabilisent. Alors pour répondre à la question : fesses ou seins ? Je réponds que les seins sont là alors que je n'ai toujours pas le coeur à faire des squats pour obtenir un fessier plus volumineux. Puis souvenez-vous, je reste toujours en convalescence avec cette cheville... haha !

Je passe le Salam aux Coréens qui me lisent ! Le Big Up, aux Congolais/es. Et à chacun/e bien sûr où que vous soyez dans le monde évidemment. Portez-vous bien les Ryders ^^ 
Signé Ryel

Dans le même genre..

2 commentaires

  1. "Bineta et Nour". Mdr. Tu as décidé de les raciser à travers leur prénom ?
    Toujours des messages très positifs. Ça fait du bien à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha si on va dans le sens inverse, j'ai américanisé et surnommé mes seins par le passé :)

      J'en suis ravie ! Passe quand tu veux ^^

      Supprimer

Votre présence