Self love.

by - 03:18:00


Yemi Alade feat Charlotte Dipanda - Sista ♫♫♫

© FMD - avril 2018
Pour être tout à fait franche avec vous, je me porte un amour réel, les Ryders.
Je m'aime pour ce que je suis, pour ce que je représente, pour ce que je fais, pour ce que j'aspire à faire et à devenir, pour ce que j'apporte aux autres, pour la manière dont je supporte, pour ma combativité, mon auto-transparence. Cet amour que je me porte, je ne suis pas née avec ; je l'ai cultivé durant de nombreuses années sans le savoir et je le laisse exploser depuis environ 2 ans. Je fais en sorte de me chouchouter, de me valoriser, de m'encourager, de me pousser sans me mettre trop de pression : tantôt j'échoue, tantôt j'y parviens avec succès. À chaque jour suffit sa peine ou plutôt à chaque jour son lot de victoires ou de désespoirs.

J'écris énormément et partout : j'écris mes objectifs du jour, de la semaine, de l'année, de la décennie (je rigoooooooooleuh, je suis allée jusqu'à juin 2019 uniquement) et mine de rien voir autant d'objectifs finit par me faire ressentir que je ne fais pas assez. Pour autant, entre ces objectifs, je m'octroie des petites douceurs. Voir ces petits mots pleins de coeur, d'amour et d'encouragement que je m'écris me ravit. Je peux retrouver un sourire perdu, avoir un éclair de joie qui traverse mon coeur et bénéficier de suffisamment d'énergie pour poursuivre mes activités. Et dans des périodes durant lesquelles, je ne me sens pas au bon endroit, malmenée/négligée, ce sont des doux plaisirs multipliés par l'infini.

S'aimer change la donne : on ne se sent plus en trop quelque part, on ne se laisse plus faire, on ne se laisse plus tomber et je pense qu'il est important de se rappeler que nous sommes notre ONE AND ONLY. Sans soi, rien ne se passe comme on voudrait, comme cela devrait alors aimez-vous. Pour de vrai. Intensément. Profondément. 

Apprenez à connaître chacun des traits de votre personnalité, admettez les qualités, les défauts, les failles ; explorez chaque centimètre de vos corps, regardez-le ce corps, énumérez ce que vous y aimez, ce qui vous paraît imparfait, vos sensibilités, vos limites et explorez-les seule et apprenez à être à l'aise avec ce corps vêtu ou non, «travaillé ou non».

Le secret de cet amour de soi, ça reste beaucoup de tendresse, d'indulgence et de compréhension envers soi et pour soi. 

Que d'amour les Ryders.
Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence