Mémoire, stress & cie..

by - 01:28:00

Omarion feat Tiwa Savage - Get It Now (Remix) ♫♫♫ 



Hello les Ryders,
Comment vous portez-vous ?
Pour ma part, je suis exténuée mais bien portante.
Je sors d'une période de stress qui s'est manifestée par une perte de poids, une paralysie rédactionnelle et des moments de panique suffisamment intenses pour me laisser croire que je n'allais pas rendre mon mémoire cette année, comme j'ai pu le faire l'an passé.

Petit récapitulatif, l'an passé à la même période, j'étais en M1 Histoire de l'Afrique et je décidais de ne pas rendre mon mémoire qui parlait des enfants réunionnais déplacés vers la métropole sous l'impulsion des politiques migratoires du premier ministre Michel Debré durant les années BUMIDOM. C'était la première fois depuis mon échec au bac, que je me sentais en échec scolaire : je n'avais pas pu assister et donc valider les examens de Swahili, je ne rendais pas mon mémoire de M1. Ça faisait beaucoup pour moi qui m'était accrochée à l'idée qu'une fois retournée à l'école, je raflerai tout sur mon passage. Cet échec est ce qui m'a motivée à trouver un plan B (la formation aéroportuaire) au cas où les différentes options (d'autres Masters) qui s'offraient à moi n'aboutissaient pas. 

Toute l'année universitaire (avant qu'il y ait les blocus à P8), j'ai ressenti de l'enthousiasme à apprendre au sein de l'IFG, un intérêt réel pour mon sujet (La gestion des déchets à BZV), une motivation pour ma suite (une alternance dans les domaines de l'urbanisme, de l'aménagement et/ou des ressources énergétiques). Je me suis préparée à écrire ce mémoire : 100 pages minimum qui présentent un raisonnement logique, problématisé, argumenté et accompagné de cartes, schémas, photos pour expliquer un phénomène qui se passe à un endroit précis avec les différents acteurs qui y participent, leurs représentations et les conséquences de leurs idéologies. En choisissant BZV, cela m'a permis d'en apprendre plus sur le pays que j'affectionne particulièrement ; de revoir les miens après 5 ans et des poussières (je vous dis 5 ans puis 6, en vrai j'allais aller sur les 6 ans en août) et surtout de proposer un travail inédit. 

Seulement voilà, j'ai également ressenti beaucoup de lassitude quant à ma poursuite d'études : j'en ai assez de travailler beaucoup en parallèle de mes études pour payer mes factures et mes petits plaisirs en effectuant des jobs qui n'ont aucun lien avec les études que j'ai effectuées ou que je poursuis présentement ; j'en ai marre de repousser mes projets d'expatriation à une date postérieure à mon obtention de diplôme ; je suis fatiguée de jongler sur plusieurs tableaux pour des résultats que je trouve peu satisfaisants. Mon programme d'écriture étant fait, mes informations étant collectées, mes entretiens faits, ma documentation répertoriée, mes idées de cartes notées, je ne parvenais pas à écrire un seul mot qui me semblait pertinent. Et cela a été le cas pendant 2 semaines. Je me suis sentie tellement incapable de quoi que ce soit, j'en ai eu plusieurs haut-le-coeur. Je me suis mise à publier, tweeter, poster à gogo pour oublier la discipline que je devais m'imposer pour écrire. 

2018 ou encore une année de plus durant laquelle je ne suis pas maîtresse de mon emploi du temps : je connais mon emploi du temps professionnel d'une semaine à une autre ; je courais entre les cours de Swahili et les cours de Master, et comme l'an dernier, malgré la validation de mon semestre, je n'ai pas pu assister au deuxième semestre et passer les examens et le zeste de temps libre que je pouvais avoir ici et là je l'ai gaspillé pour des futilités, des interactions sautées et des crises de panique minables. J'étais fâchée. Heureusement que Mon Canard m'a remontée le moral, que Tina s'est portée garante pour être ma relectrice, que Mimi m'a filé son ordi et que Papa m'a fouettée mentalement pour me dire qu'il ne pourrait pas me dire ce qui n'allait pas si je ne me lançais pas. 

La saison 7 de New Girl est sortie et elle est formidable ! À un moment, Winston parle à Nick en lui disant que s'il faisait foirer tous ses projets, c'est parce qu'au fond de lui, Nick pensait qu'il était incapable de les mener comme il se doit. Il a rajouté que cette pensée était fausse car Nick était capable de poursuivre ses aspirations et ses rêves. J'ai tellement pensé à ma situation actuelle, lol. L'importance d'avoir confiance en soi, d'être patiente et persévérante.

Hier, fut une formidable journée en famille, j'ai laissé le travail de côté mais ce fut le dernier jour avant la date de mon rendu de mémoire. Je dois me lever et penser Gestion des déchets (GDD), naviguer le long de ma journée et penser GDD, me divertir et revenir directement sur la GDD à BZV, m'endormir en pensant GDD jusqu'à ce que je puisse soutenir mon mémoire. Je reprends confiance, je reprends du poil de la bête et je veux y arriver. Envoyez moi d'excellentes ondes de là où vous vous trouvez por favor.

Beaucoup d'amour et de persévérance, chers Ryders.

Signé Ryel

Dans le même genre..

0 commentaires

Votre présence